Autres Compétitions

Après un succès obtenu contre la réserve du PSG le week-end dernier, les Cristoliens étaient de nouveau de sortie à Duvauchelle, pour recevoir le CS Meaux Academy, en grande difficulté en championnat. L'objectif : poursuivre la belle série avec une victoire à la maison !

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y a pas eu de réelle opposition, tant les Jaune & Bleu se sont montrés un cran au-dessus de leurs adversaires. Le début du match est toutefois timide, avec peu de situations à se mettre sous la dent, de part et d'autre. Mais les Béliers frappent une première fois à la 32ème minute, suite à une superbe récupération de Modibo Haïdara sur le côté gauche, celui-ci sert Mohamed Traoré au premier poteau, qui ajuste facilement le portier adverse (1-0). C'est sur ce score de 1 à 0 que les 22 acteurs rentrent aux vestiaires.

IMG 20201024 175727

Dès le début du second acte, Meaux obtient une belle occasion, avec un tir croisé dans la surface de réparation, parfaitement dévié par Cagnon, bien attentif sur sa ligne. Créteil est rentré tel un diesel dans sa mi-temps, avec du mieux au fil des minutes, au moment où les Meldois multiplient les déchêts techniques. Et l'USC parvient à convertir cette supériorité à la 67ème minute, par l'intermédiaire de Mohamed Traoré (encore !), qui coupe au premier poteau un centre venu du côté droit (2-0). La messe semble être dite, mais les Béliers ne s'arrêtent pas là. En effet, un but est refusé pour hors-jeu à Steve Traoré quelques minutes plus tard (72'), qui venait d'entrer en jeu.

Cependant, le CS Meaux Academy n'a pas dit son dernier mot, et il obtient sa meilleure occasion à la 79ème minute sur corner, repris à bout portant par un Rouge... mais c'est sans compter le réflexe salvateur de Romain Cagnon qui empêche au Meldois d'inscrire le but de l'espoir. Mais les Cristoliens, soucieux d'enfoncer le clou, marquent une dernière fois, grâce à un missile envoyé des 15 mètres par Olivier-Pierre Dionga, qui n'a laissé aucune chance au portier adverse (3-0). Le score est sans appel, et c'est le troisième succès pour la réserve !

La composition cristolienne

US Créteil : Cagnon - Ahamada, Soaré, Oberson, Tankeu - Larade, Djellilahine, Maurice (Diarra 59') - Haïdara (S. Traoré 69'), M. Traoré (Nguessan 83'), Dionga

La réserve au pied du podium !

Avec cette victoire, les Jaune & Bleu s'adjugent la quatrième position du groupe Paris-Île-de-France de National 3, derrière le Racing Club de France, Aubervilliers et l'US Ivry, et se classent même comme étant la première réserve au classement, devant celles du PSG et du Paris FC. Le prochain match aura lieu dans deux semaines, et opposera Créteil à Linas-Monthléry.

J6

Indisponible pour une bonne partie de la saison, Manon Delval, la capitaine de l'équipe féminine de l'USC, nous fait vivre de l'intérieur le parcours des Jaune & Bleue.

Cette semaine, en marge de la victoire 1-0 face à Fleury, la première en championnat de la saison, c'est Cassandra, l'une des recrues estivales, qui répond à ses questions.

Manon Delval : Tu viens d'arriver au club, peux-tu nous parler de toi ? 

Cassadra : J’ai toujours baigné dans le football depuis toute petite mais je n’avais jamais pensé à y jouer. Je me suis inscrite à l’US Alfortville en 2015, à la création de la section féminine où j’ai été capitaine de mon équipe durant mes cinq années au club. J’ai commencé en défense centrale puis je me suis retrouvée numéro 6 pour finalement m’y plaire et y rester.

M.D. : Pourquoi avoir choisi de venir jouer à l'USC ?

C : Créteil est un défi pour moi. J'ai dû sortir de ma zone de confort, aller explorer un nouvel endroit où je n’ai pas de repères et où le niveau est plus élevé. Le Régional va me permettre d’énormément progresser dans mon jeu individuel et d’aussi essayer d’apporter au collectif.

M.D. Tu travailles comme éducatrice et tu réalises aussi ton service civique au club... 

C : Effectivement, je suis éducatrice des U11 Féminines. J’essaye d’enseigner aux jeunes joueuses ma façon d’appréhender le football et, bien sûr, de les faire progresser au maximum pour qu’elles puissent par la suite évoluer au club, et pourquoi pas aller au plus haut niveau. J’essaye aussi de promouvoir le football féminin à travers un service civique. Il est en plein essor et j’interviens également auprès des écoles afin d’initier au football de potentielles futures joueuses.

M.D. : Peux-tu nous raconter la victoire de samedi contre Fleury ?

C : Nous avons réussi à nous créer beaucoup d’occasions grâce à des enchaînements collectifs et nous avons réussi à concrétiser en seconde période ce qui nous a permis de l’emporter en fin de match. L’ambiance dans l’équipe est agréable : il n’y a pas de tension et la bonne entente des joueuses se ressent de plus en plus au sein du jeu. Mon intégration a été facilitée grâce à cette ambiance notamment.

M.D. : Penses-tu que cette première victoire va être un déclic et que vous allez maintenant en enchainer d'autres ? 

C :Je pense que oui. Cette première victoire en championnat nous a fait prendre confiance en nous et a permis de montrer que nous pouvions jouer ensemble et être solidaires sur le terrain. Ca ne présage que du positif pour la suite de la compétition.


Les Féminines remportent donc leur trois premiers points en championnat et gagnent une place, doublant le Paris FC. Avant d'essayer de capitaliser sur cette victoire en championnat, elles vont à nouveau retrouver la Coupe de France et tenter de se qualifier pour les finales régionales face à Roissy en Brie (D1) qu'elles accueilleront à Créteil au stade Desmont.

Indisponible pour une bonne partie de la saison, Manon Delval, la capitaine de l'équipe féminine de l'USC, nous fait vivre de l'intérieur le parcours des Jaune & Bleue.

Cette semaine, en marge de la superbe victoire des féminines en Coupe de France face à Asnières, sur le score plutôt net de 10 buts à 0, c'est Margaux, la doyenne de l'équipe, affectueusement surnomée « Maman » par ses coéquipières, qui répond à ses questions.

Manon Delval : Tu dois être satisfaite par ce super résultat !

Margaux : Oui ! Nous avons débuté ce match avec beaucoup de conviction et nous avons ouvert le score dès les premières minutes. Puis, nous avons pu mettre un deuxième but dans la foulée, ce qui nous a permis de nous mettre très tôt à l’abri et de prendre confiance. Nous avons rencontré une équipe jeune qui évolue au niveau départemental, mais qui n’a rien lâché durant tout le match. Face à elles, nous avons su mettre en place notre jeu et différentes tactiques que nous avons travaillées à l’entraînement. Nous gagnons 10-0, mais ce que nous retenons principalement c’est un bon état d’esprit, une vrai cohésion au sein du groupe, de belles phases de jeu et du plaisir !

Manon Delval : Avec deux victoires en coupe et deux défaites en championnat, que penses-tu des débuts de l'équipe ?

Margaux : Ce début de saison a été assez compliqué au niveau de l'effectif, entre les blessées et les joueuses encore en vacances. Mais ce groupe a de la qualité et un gros potentiel pour progresser encore. Cependant, il ne pourra se mettre en place que par un travail assidu à l’entraînement, afin d’améliorer et d'élever notre condition physique ainsi que notre technique pour pouvoir appliquer le schéma tactique proposé. Nous avons certes un groupe jeune sur le papier, mais avec beaucoup de maturité dans le jeu et nous avons su créer rapidement une vraie vie de groupe dans le vestiaire. Nous savons que c’est une année de transition, mais nous continuons d’être rigoureuses aux entraînements. Nous gardons cette envie de vouloir bien faire, afin de se recentrer sur le championnat et décrocher une victoire dès samedi prochain contre Fleury ! A ce stade, nous en sommes à deux défaites et deux victoires depuis le début de saison. Mais nous espérons pouvoir faire un bon parcours en championnat et aller le plus loin possible dans cette Coupe de France !

Grâce à cette belle victoire, les féminines se sont donc qualifiées pour les demi-finales régionales de la Coupe de France. Mais avant cela, il faudra ouvrir le compteur de points en championnat à domicile face à Fleury C, dont l'équipe première évolue au plus haut niveau national. Un sacré défi pour les coéquipières de Margaux !

Indisponible pour une bonne partie de la saison, Manon Delval, la capitaine de l'équipe féminine de l'USC, nous fait vivre de l'intérieur le parcours des Jaune & Bleu.

Cette semaine, en marge de la défaite des féminines 2 buts à 1 en championnat face à Wissous, c'est la capitaine intérimaire Chloé Vuillemenot qui répond à ses questions.

Manon Delval : Comment se passe l’adaptation des filles avec le nouveau coach ? Et celle des recrues ?

Chloé Vuillemenot : Il y a eu beaucoup de changements, que ce soit du côté des joueuses et du coach. Cela permet un renouveau. Maintenant, à nous de continuer à former un groupe solidaire et une vrai cohésion entre nous afin d’obtenir notre première victoire en championnat.

M.D. : Et concernant ton rôle de capitaine ?

C.V. : Je suis, bien entendu, fière d’endosser ce rôle en attendant ton retour. Maintenant, à moi de motiver les filles lors des matchs et surtout de faire en sorte que mon équipe ne baisse pas les bras.

M.D. : Comment s’est passé le match de samedi ?

C.V. : C'était un match plutôt à notre portée. Les joueuses d'en face étaient peu techniques, notamment en défense. Nous avons eu plusieurs fois la possibilité d’aller les presser haut, sans pour autant trouver le chemin du but. En revanche, leurs joueuses offensives étaient rapides : c'est ce qui nous a surpris sur un des deux buts que l’on encaisse. Le gros point positif de ce match a été la mentalité du groupe. Nous n'avons rien lâché, ce qui nous a permis de recoller au score à la 80ème minute.

M.D. : Vous avez perdu 2 buts à 1. Est-ce un résultat mérité ?

C.V. : Un peu de regret forcément car je pense que nous aurions pu et nous aurions mérité cette victoire. Mais l’équipe adverse a su concrétiser devant les buts.  Ce que nous n’avons pas su faire. Maintenant il faut garder le positif de ce match et travailler sur nos points faibles.

M.D. : Quels sont tes objectifs pour l'équipe cette année ? 

C.V. : Nous sommes en début de saison, avec beaucoup de nouvelles joueuses donc forcément, la priorité est la cohésion de groupe. Après oui, j’ai envie de dire que nous voudrions monter. Je suis une compétitrice donc, forcément, on veut toujours atteindre le meilleur. Mais nous devons déjà aller chercher notre première victoire en championnat avant de pouvoir prétendre à une montée.


Avec deux défaites en deux matchs, les féminines sont actuellement 9ème de leur poule de Régional 3. Prochain match : la réception d'Asnières (Départementale 1) au 3ème tour de la Coupe de France, avant la réception de Fleury en championnat.

Indisponible pour une bonne partie de la saison, Manon Delval, la capitaine de l'équipe féminine de l'USC, nous fait vivre de l'intérieur le parcours des Jaunes & Bleues.

Cette semaine, en marge de la qualification des féminines au 2ème tour de la Coupe de France, c'est le coach Patrick Robert qui s'est pris au jeu de répondre à ses questions :

Manon Delval : Comment se passe ta prise en main depuis que tu as récupéré l’équipe ?

Patrick Robert : La prise en main se passe très bien. J'ai un groupe plutôt jeune. J'ai des joueuses cadres qui posent une atmosphère de travail bienveillante. On repart sur un groupe de filles qui a besoin de travailler ensemble pour créer une équipe cohérente. Mais l'état d'esprit est sain et c'est très agréable pour travailler.

M.D. : Comment s’est passée la reprise ?

P.R. : Très compliquée comme un peu partout dans le football féminin au début de cette saison marquée par la COVID-19. Constituer un groupe de 18/20 éléments n'est pas une chose aisée ! On a réussi de ce point de vue, donc c'est un bon point. Et puis j'ai un groupe qui travaille bien, donc la route est longue, mais j'ai bon espoir.

M.D. :  Quelles sont tes ambitions sur cette saison avec ce nouveau groupe ?

P.R. : C'est un groupe qui se découvre, donc sans être ambitieux à l'extrême, on va voir comment la mayonnaise prend et on verra au fur et à mesure de la saison ce que nous pourrons aller chercher. Une chose est sûre : c'est qu'il y a du talent dans l'équipe.

M.D. :  Que penses-tu de cette première victoire samedi ?

P.R. :  C'est une victoire lors d'un premier tour de Coupe de France dans une atmosphère un peu électrique. C'est toujours satisfaisant, mais nous savons que le plus dur reste à faire cette saison. On savait qu'on avait du talent, on savait qu'on travaillait bien, on sait maintenant qu'on a du caractère. Il ne reste plus qu'à tout mettre au service du collectif les jours de match !

Tous les matchs de National 2 et National 3 seront diffusés !

La FFF a annoncé aujourd'hui un accord de diffusion de la N2 et N3 avec l'entreprise luxembourgeoise Fuchs Sport jusqu'en 2025.

Cela signifie que l'intégralité des rencontres de quatrième et cinquième division française seront diffusés en direct sur une "plateforme dédiée". Nous ne savons pas si celle-ci sera proposée gratuitement ou si elle sera payante.

Vous pourrez donc suivre les aventures de la réserve de l'US Créteil en National 3 depuis chez vous !