Ils restaient sur leur première défaite à domicile de l'année 2019 et s'étaient bien relancés à Quevilly. Les Béliers devaient confirmer à Duvauchelle face à Béziers, et ils l'ont fait avec la manière. De bon augure avant le derby à Bauer.

Pour ce match face à Béziers, Carlos Secretario a choisi de faire confiance aux même hommes que face à Quevilly, à savoir un 4-3-3 avec Pancrate en pointe. Bien que mal classés, les Bitterois ont montré bien plus de qualité et d'envie que l'adversaire précédent, et comme le répète le coach portuguais, ses hommes devaient garder la tête sur les épaules et rester sérieux. 

En effectuant un pressing haut et en envoyant de longs ballons par dessus la défense centrale cristolienne,  les Bitterois ont longtemps gêné les Béliers, qui ont eu du mal à construire et qui devaient en même temps rester attentifs derrière. Dès la 7è minute, Atassi lance Testud, plus rapide que Belkouche et lobe Veron, battu. 0-1. Pas décontenancés par ce but, les Béliers continuent d'essayer de construire leur jeu et Pancrate, bien servi par Pardal, rate l'égalisation de peu (9è). Quelques minutes plus tard, c'est Belkouche qui lance Buaillon sur l'aile droite. Ce dernier dribble les défenseurs bitterois et réussi à centrer sur Baal. La tête de l'attaquant cristollien manque de puissance, mais Pancrate, en embuscade, dévie le ballon et marque dans le but vide 1-1 (16è). Touché quelques instants plus tôt, Diallo doit laisser sa place à Habbas. Les Béliers se mettent alors à alterner les passes en profondeur et les centres depuis les ailes. Pancrate (30è), Mokdad (39è) et Habbas (43è) tentent leur chance mais sans grand danger pour les visiteurs. Les Bitterois essayent de récidiver de la même façon qu'ils ont ouvert le score d'abord par Fumu Tamuzo (31è) puis avec El Hamzaoui qui lance Fumu Tamuzo (42è) et heureusement, Veron est attentif. Enfin, Mostefa s'y essaye avec Testud. Passe réussie mais c'était sans compter sur le retour de Fofana qui d'un superbe tacle, empêche l'attaquant bitterois d'armer sa frappe (44è). Sur le dégagement, Fofana trouve Mokdad seul dans la surface. L'attaquant Jaune et Bleu ne manque pas de sang froid,  lobe magnifiquement Viot et donne l'avantage aux Béliers 2-1 (45è)

La seconde période débute par la plus grosse occasion du match coté bitterois. Sur un coup-franc direct de Roldan, le ballon frole les buts de Veron qui était battu (49è). Quelques minutes plus tard, Pancrate dévie une longue passe de Pardal vers Baal qui dribble deux défenseurs, s'enfonce dans la surface, feinte la frappe et sert Habbas sur un plateau qui ne laisse aucune chance à Viot 3-1 (53è). Le joueur formé à Lille aurait pu mettre ses coéquipiers à l'abri juste après. Bien lancé par Mokdad, il se retrouve seul face au gardien mais rate son duel (57è). Même résultat pour Baal (60è), Habbas à nouveau (63è), Belkouche (64è), ou encore Dogo (65è). Côté bitterois, les tentatives sont trop timides. Ils exploitent bien la lenteur de la défense centrale cristolienne mais par deux fois, Veron lis bien le jeu et empêche Testud de réduire le score (54è, 68è). Le sort continue de s'acharner sur les Béliers et ce sont cette fois Pancrate (53è, cuisse) et Mokdad (76è, crampes) qui doivent laisser leur place et viennent garnir une infirmerie bien remplie. Les Jaunes et Bleus contrôlent bien la fin de match et le score n'évoluera plus. 

C'est une victoire importante pour l'US Créteil qui confirme son bon début de saison. On aurait pu penser qu'après les deux défaites face à Lyon et Cholet, les hommes de Carlos Secretario rentreraient dans le rang, mais ils ont fait preuve de sérieux et ont repris leur marche en avant face à deux équipes mal classées. 

Place maintenant à une équipe d'un autre calibre, la semaine prochaine, face à laquelle les fidèles de la Tribune Honneur voudront absolument qu'ils ramènent la victoire. Place au Red Star et son mythique Stade Bauer pour le derby francilien, qui mettra pour la première fois depuis un bon bout de temps, face-à-face deux équipes en bonne forme et ambitieuses.

L'avis des experts : Emmanuel Moine et Vincent Magniez (FFF Tv)

"Cette équipe cristolienne marche bien depuis le début de la saison parce que c'est une équipe où le partenaire fait l'effort pour l'autre et on l'a vu la semaine dernière et encore aujourd'hui. C'est important dans un collectif d'avoir une équipe de 16 voire 22 joueurs qui tirent dans le même sens. Ce sont les ingrédients d'une équipe qui peut jouer la montée mais comme l'a dit Rui Pataca, elle ne réussira qu'avec des valeurs et de l'humilité. On a l'impression que cet effectif prend de l'épaisseur journée après journée mais il faudra que cette équipe se rapelle d'où elle revient.

La première période était équilibrée malgré l'avantage au score des cristolliens, en revanche sur les 90 minutes, Créteil n'a pas volé sa victoire. Ce soir encore, cette équipe a été au dessus de son adversaire, surtout en deuxième mi-temps où elle a été plus patiente, elle a fait mal et a marqué un troisième but qui a tué tout espoir bitterois et a même eu d'autres opportunités d'aggraver le score. Créteil a maitrisé défensivement tout au long du match et Veron n'a pas eu d'arrêt important à faire."

Le Bélier du Match

Pereira
Fabio Pereira

Les joueurs

Veron (7) Très attentif, il n'a rien pu faire sur le but mais a parfaitement suppléé sa défense quand celle-ci était battue, lisant très bien le jeu.

Pardal (7) Moins présent offensivement que d'habitude, il a quand même fait quelques montées interessantes, mais surtout a été solide défensivement.

Belkouche (6) Plutôt attentif, il a souvent été pris de vitesse par le jeu direct des Bitterois comme sur le but.

Dauchy (6) Comme Belkouche, il a réalisé un match correct mais a été plusieurs fois pris de vitesse par les attaquants de Béziers.

Fofana (7) Très solide derrière, il a peu été en vue offensivement.

Perreira (8) Le milieu de terrain défensif a été le maître à jouer des Béliers. Très bon dans la récupération, c'est lui qui a dicté le jeu et a souvent été à l'origine des actions dangereuses ou au contraire des phases de constructions.

Buaillon (6) intéressant dans les phases de transition, il a moins apporté offensivement que d'habitude.

Baal (7) Présent à la fois offensivement et défensivement, il a récupéré plusieurs ballons intéressants et a réalisé deux passes décisives.

Diallo Peu en vu en début de match il se blesse juste avant l'égalisation. Remplacé par Habbas (6) qui a alterné le bon et le moins bon, mais a marqué un but.

Mokdad (7) Très présent offensivement et défensivement, il a réalisé plusieurs actions intéressantes et marque le second but juste avant la pause. Remplacé par Nsele qui n'a pas eu beaucoup de temps pour se mettre en évidence.

Pancrate (7) Dans la continuité de son premier match, il a été très intéressant offensivement, a marqué un but et donné une passe décisive. Remplacé par Dogo (5) qui a été moyen et a beaucoup vendangé.

Réactions

Carlos Secretario : "On est bien entré dans le match mais l'adversaire avait un jeu très direct, aggressif sur les second ballons et qui a profité de l'espace derrière notre défense. Après le but, l'équipe est restée concentrée et a continué de développer notre jeu. Nous sommes une équipe qui aime jouer au ballon. Notre premier but a été important car il nous a redonné confiance. En seconde période nous avons bien joué aussi, mais l'adversaire a commencé à jouer encore plus direct, et ça a été très difficile, mais l'équipe est restée en bloc et n'a pas laissé d'espaces à l'adversaire. Nous avons bien contrôlé le match et la victoire est méritée. 
Un match dure 90 min et c'est important de rester concentré, de jouer notre jeu. C'était important pour nous d'enchainer une seconde victoire. C'est différent à l'entrainement quand tu gagnes ou quand tu perds. Ca donne confiance à tout le monde et il faut continuer à travailler car dans le foot, tout va très vite et c'est un championnat très équilibré et jusqu'à la fin tout peut arriver. C'est bien d'être 4è mais il reste beaucoup de matchs
Je ne comprends pas cette année pourquoi nous avons beaucoup de blessés, mais c'est pour ça que tous les joueurs seront importants, même les joueurs de N3 qui pourraient monter aider notre équipe et c'est important qu'ils travaillent pour profiter des opportunités comme Ludovic [Pancrate] qui est un exemple. "

Abdel Mokdad : "On a fait 2 faux-pas avant ces deux victoires et on a su se remobiliser, jouer plus sérieusement. Le coach a fait quelques changements, et ça a apporté. Il faut rester sur cette dynamique. On est sur notre lancée de la saison passée. On a la confiance et quasiment le même effectif. C'est sûr que le National est un championnat assez difficile, mais on n'est pas étonné d'avoir fait ce bon début de saison. Ca serait un rêve de retrouver la Ligue 2 mais pour un promu, l'objectif c'est de viser le maintien au début. On prend les matchs les uns après les autres, on essaye de prendre le maximum de points et on fera un bilan vers la fin. Il faut rester sur cette dynamique et on verra. S'il y a moyen d'avoir plus, pourquoi pas. Il faut rester concentré, lucide et continuer comme ça. Après la carrière que j'ai vécue, remonter avec le club avec qui j'ai débuté, ça me tient à coeur. Je me suis rapproché de ma famille et c'est vraiment le club parfait pour moi." 

Classement

Les Béliers passent devant Lyon-Duchère et sont désormais 4e, mais surtout ils consolident leur position en première partie de classement.

Feuille de Match

US CRÉTEIL - AS BEZIERS : 3-1 (2-1)
Spectateurs : 638.
Arbitre :
M. Vernice.
Buts. Créteil : Pancrate (17e), Mokdad (45e), Habbas (53e) ; Béziers : Testud (7e).
Avertissements. Créteil : Pancrate (35e), Belkouche (48e), Buaillon (61e) ; Béziers : Testud (25e), Roldan (41e), Mostefa (82e), Montiel (90e)
Créteil : Véron - Pardal, Belkouche, Dauchy, Y. Fofana - Mokdad (Nsélé, 76e), Buaillon (cap.), Pereira, Baal, Diallo (Habbas, 18e) - Pancrate (Dogo, 59e). Entr. : Secretario.
Béziers : Viot - Taillan, Tacalfred, Morante (Ellisalt, 58e), El Hamzaoui - Fumu Tamuzo, Mostefa, Atassi (Bakayoko, 73e), Testud - Roldan (Ammour, 69e), Montiel. Entr. : Chabert.