Après un début de championnat chaotique, Créteil devait enchaîner après sa victoire face à Avranches contre un adversaire qui a bien entamé sa saison.

Dans un stade Duvauchelle encore clairsemé, mais bien animé par les Ultras de Créteil... et de Grenoble venus en nombre, le match a commencé bien avant le coup d'envoi. Les supporters ont tour à tour animé ce match qui s'est déroulé dans une très belle ambiance. 

La première période montre des Béliers présents et volontaires mais très inefficaces dans les 30 derniers mètres. Après avoir souffert face au pressing grenoblois, Créteil a laissé passé l'orage et les occasions sont cristoliennes mais ni Dias (17e) qui tente de loin, ni Paye (40e) qui reprend un centre de Jean-Etienne, ni Houla (42e) qui tire au-dessus ne parviennent à inquiéter le portier grenoblois. Suite à un deuxième carton jaune, Vandenabeele est expulsé juste avant la pause et laisse espérer une bonne opération pour les Jaune et Bleu.

Au retour des vestiaires, ce sont encore les cristoliens qui se créent les meilleures occasions mais ils pêchent encore dans la finition, à l'image de Petshi qui, après avoir été parfaitement servi par Paye, tire mollement sur un défenseur grenoblois. Stéphane Le Mignan décide de faire rentrer deux joueurs offensifs pour les 20 dernières minutes (Sainte-Luce et Rivière) et à la 75e, Paye fini par faire craquer la défense iséroise sur une frappe pied droit qui termine dans le petit filet (1-0). En supériorité numérique, les Béliers se relachent après ce but et passent tout près de l'égalisation grenobloise. C'est finalement une deuxième expulsion, Dady suite à une simulation qui lui vaut un second Jaune, qui va mettre fin aux espoirs de Grenoble. Les Isérois vont encaisser un deuxième but par Pouye qui reprend une frappe de Sainte Luce mal repoussée par la défense (2-0).

Avec cette victoire, les Béliers réalisent l'exploit d'interrompre une série de 23 matchs sans défaite des Isérois et recolent au peloton de de tête derrière beaucoup d'équipes à 7 points. 

Les Joueurs

M. Propre : Thomas Martin. Pas excentrique, il a fait son boulot, et il l'a bien fait. 

Peut mieux faire : Yamadou Fofana. Souvent dépassé, il va faloir qu'il hausse son niveau de jeu. 

En progrès : Jean-Etienne : Il confirme les espoirs entrevus face à Avranches, mais est encore léger sur ses replacements. 

Le petit nouveau : Yohann Rivière. Entrée en fin de rencontre, la recrue phare de cette semaine n'a pas eu le temps de se mettre en évidence. 

Feuille de Match

Créteil - Grenoble 2-0 (0-0)
Spectateurs : 771. Arbitre : M. Paradis.
Buts. Paye (76e), Pouye (90e).
Avertissements. Créteil : Houla (63e) ; Grenoble : Vandenabeele (18e), Dady (27e), Deletraz (82e).
Expulsions. Grenoble : Vandenabeele (45e), Dady (83e), O. Guégan (entr., 85e).
US CRETEIL: Kerboriou - Jean-Etienne (Buaillon, 87e), Puygrenier (cap.), Boyer, Y. Fofana - Martin (Rivière, 68e) - Petshi, Dias, Houla (Sainte-Luce, 68e), Paye - Pouye. Entr. : Le Mignan.
GRENOBLE : Maubleu - Abou Demba, Vandenabeele, Bengriba, U. Guégan - Pinto-Borges (Elogo, 81e), Coulibaly (Dieng, 72e), Deletraz (cap.) - David, Belvito (Maanane, 55e), Dady. Entr. : O. Guégan.