Ils l'ont fait ! Nous avions pointé ce match comme étant le plus compliqué de cette fin de saison, et les hommes de Le Mignan on réussi à s'imposer en Bretagne. Avec désormais 4 points d'avance sur le premier relégable après cette victoire méritée (1-3) à Concarneau pour la 31ème journée du National, les Béliers et leurs supporters peuvent respirer un peu. Avec ce deuxième succès de suite, les Val-de-Marnais gagnent une place au classement et sont désormais 13ème du championnat.

Il faut reconnaître qu'à part la dizaine de fidèles de la Tribune Honneur partis en Bretagne supporter les Jaune et Bleu, peu étaient ceux qui croyaient en une victoire des Cristoliens face à la meilleure équipe du championnat à domicile. Concarneau n'avait perdu que 2 fois chez eux depuis le début de la saison, contre les deux premiers du classement ! Alors que les Franciliens avaient connu la défaite lors de leurs 3 derniers déplacements, et n'avaient pas inscrit de but hors de leurs bases depuis Epinal il y a plus de deux mois (0-1).

Malgré des statistiques largement en faveur de leur adversaire du jour, les Béliers ont sûrement réalisé leur match le plus abouti depuis le début de la saison. Les Bretons, qui jouaient leur dernière chance dans la course à la montée, sont bien entrés dans le match, mais Kerboriou a fait les sorties qu'il fallait pour que leur offensives restent sans danger. C'est au bout d'un quart d'heure de jeu qu'a lieu la première véritable occasion de ce match, et elle est francilienne par Kamara, intenable. Les Cristoliens ont dès lors été supérieurs à leurs adversaires pendant le reste de la rencontre.

Malgré un résultat nul à la pause, les coéquipiers de Puygrenier, solide en défense, ont totalement dominé les débats en seconde période et sur deux offrandes de Kanga et Furtado puis sur une percée en solitaire, Mimoun a réalisé son premier hat-trick sous les couleurs de Créteil, le plaçant ainsi meilleur buteur du club avec 8 réalisations. L'ancien champion de Slovénie se permettra même de fêter son dernier but en mode "Clasico" imitant Messi lors de sa célébration.

Le meneur de jeu cristolien a été ainsi l'homme du match côté Bélier, même si le virevoltant Kamara, Furtado (repositionné milieu) et Loriot ont également réalisé un très bon match.

Avec ce succès, les Franciliens se donnent de l'air  et le prochain match  à Avranches pourrait permettre de valider le maintien en cas de succès. Mais on est encore loin de ce scénario presque impensable il y a quinze jours.

#SeulementUSC