Au terme de 90 minutes d'un feu d'artifice sur la pelouse de Duvauchelle, les Béliers sont sortis vainqueurs du derby du Val-de-Marne, contre Saint-Maur. Ils filent au huitième tour de Coupe de France !

Pourtant, il y avait bien des raisons de craindre ce match. Bien sûr, chacun connaît l'historique de cette confrontation (très) peu flatteuse envers les Cristoliens, en particulier en Coupe. Hier, il y avait l'occasion de rattraper des fautes du passé, pour continuer la route vers le huitième tour. Autrement, une nouvelle désillusion contre Saint-Maur en Coupe aurait été particulièrement compliquée à supporter, d'autant plus que le contexte sanitaire a offert un avantage certain à Créteil dans la préparation de cette rencontre.

Le match

1ère MT : Sawadogo frappe dès les premières secondes !

Sous une météo capricieuse, le coup d'envoi est donné par M. Henry, arbitre de la finale de la Coupe Gambardella en 2017 au Stade de France.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les Jaunes et Bleus sont bien entrés dans la rencontre. En effet, alors que le match ne fait que débuter, Yamadou Fofana déborde sur le côté gauche, et offre une merveille de centre pour Souleymane Sawadogo, qui trompe le portier des Lusitanos d'une frappe croisée (1-0, 1') ! Il s'offre par la même occasion son premier but sous le maillot Jaune et Bleu ! Par la suite, les Béliers continuent de se montrer dangereux, face à une équipe de Saint-Maur en difficulté, comme en témoigne le petit pont de Pancrate, puis le centre-tir dans la foulée de Kévin Farade, qui fuit le cadre (7').

Pourtant, les pensionnaires de National 2 ont l'occasion de recoller au score, mais Farid Beziouen se heurte à Mady Soaré, qui dévie in extremis le ballon en corner. C'est aussi une histoire de coup de pied de coin qui va faire basculer une première fois le match. Grâce à la mire particulièrement ajustée de Kévin Bru, Belkouche saute plus haut que tout le monde et met le ballon au fond des filets (2-0, 24') ! Le break est fait, mais l'US Lusitanos n'abdique pas, avec la réduction de l'écart de Gonçalves, qui remet Saint-Maur sur les rails (2-1, 33').

sawadogoCrédit image : uscl.fr

Après deux occasions pour Kévin Farade, dont un face-à-face raté, les 22 acteurs rentrent aux vestiaires. Avantage Créteil à la mi-temps.

2ème MT : Passage à vide pour Saint-Maur...

Dans cette seconde période, Créteil va définitivement se mettre à l'abri. Par deux fois, les Béliers vont tromper Ali Yirango. D'abord, sur un nouveau caviar déposé par Kévin Bru, c'est cette fois-ci Kévin Farade au second poteau, qui fusille à bout portant le portier des Lusitanos (3-1, 58'). Une juste récompense pour celui qui aura réalisé un match plein, mais sans la réussite jusque-là. Ensuite, c'est au tour de Souleymane Sawadogo, en grande forme sur la pelouse de Duvauchelle ! Il profite de la parade de Yirango sur une frappe de Chergui pour pousser le ballon au fond des filets (4-1, 69') !

Intouchables, les Cristoliens vont pourtant voir leurs adversaires du jour se rapprocher au tableau d'affichage, avec un corner de Dexet bien repris de la tête par Daninthe (4-2, 75'). Finalement, l'addition aurait pu être plus salée si Kamel Chergui transformait son face-à-face à la dernième minute, mais l'essentiel est acquis, Créteil passe l'obstacle Saint-Maur !

Lusitanos haieCrédit image : compte Twitter de l'US Lusitanos

Des Béliers appliqués et efficaces !

Que cela faisait longtemps que l'on n'avait pas vu des Cristoliens aussi efficaces devant les cages adverses ! Une très bonne chose pour la suite, qui montre que la patte Richard Déziré est réellement en train de prendre forme. Ceci dit, les Jaunes & Bleus ont tout de même encaissé deux buts dans ce match. Un fait souligné par le coach en conférence de presse, il ne faut pas que Créteil perde sa solidité défensive. Une perméabilité qui peut poser des questions, et qu'il faudra impérativement soigner en vue des prochaines échéances en championnat.

Pour la suite de cette Coupe de France, l'USC accueillera à Duvauchelle le vainqueur de la rencontre opposant le Red Star au FC93 (ex AF Bobigny), pensionnaire de National 2. D'ici là, les Béliers auront rendez-vous dès mardi à Saint-Brieuc pour entretenir l'ambition de montée en Ligue 2 !

La composition cristolienne :

Cagnon - Soaré, Belkouche, Larade, Fofana - Llambrich, Bru (Chergui 62'), Baptista - Sawadogo (El Mouttaqi 70'), Pancrate (Sangaré 62'), Farade