Après un non-match à la maison contre Quevilly-Rouen, les Béliers étaient attendus au tournant. Ils n'ont pas faiblis face à une équipe de Béziers en manque d'inspiration sur leur pelouse du Raoul-Barrière. Retour sur un match qui remet Créteil sur de très bons rails.

Il fallait gagner !

La victoire était attendue. En effet, après de tristes performances depuis le début de l'année 2020, l'US Crétell glissait doucement vers la zone de relégation. La situation n'était pas alarmante, mais il fallait tout de même se rassurer en terre biterroise. Justement, à l'aube de cette 23ème journée de National, l'ASB était relégable. Une position qui plaçait les Franciliens en favoris de ce match, mais d'une courte tête, tant les dernières rencontres de ces deux formations furent compliquées. Finalement, la hiérarchie du National a été respectée, en dépit d'un début de match toujours aussi catastrophique pour les Béliers.

1ère MT : Une entame difficile pour Créteil, avant la réaction.

Au stade Raoul-Barrière de Béziers, Mickaël Leleu donne le coup d'envoi du match de tous les dangers pour l'USC ! On sait que les premières minutes sont souvent dures pour les Cristoliens, et il serait dommage de rompre avec cette formidable habitude ! Et oui, Béziers ouvre le score dès la quatrième minute de jeu (1-0) ! Ironie du sort, c'est l'ancien Bélier Karim Bouhmidi qui place une belle tête pour tromper Stéphane Véron ! Tout cela nous pendait au nez.. Mais la réaction de nos J & B est immédiate. C'est par l'intermédiaire du latéral gauche Yamadou Fofana que le tableau d'affichage va de nouveau s'affoler ! Ce dernier adresse un superbe centre qui atterrit sur la tête de Ludovic Pancrate, qui ajuste parfaitement le gardien Marillat pour l'égalisation cristolienne (1-1) ! Il était rare de voir Créteil revenir au score si rapidement. Et ça fait un bien fou !

IMG 8868 min

La suite de cette première période offre un spectacle assez morose, avec très peu d'occasions. Néanmoins, la domination est clairement du côté des Cristoliens. Ce sont eux qui tiennent le ballon et qui imposent leur tempo face à des Biterrois beaucoup trop justes techniquement. Finalement, M. Leleu siffle la fin du premier acte après un long round d'observation qui a duré près de 35 minutes.

2ème MT : Créteil pousse et marque !

Au retour des vestiaires, l'action ne décolle toujours pas à Béziers. Le match reste très fermé depuis la dixième minute. Cependant, les Blaugranas s'offrent une situation intéressante. Grâce à un centre de Julien Serrano, Karim Bouhmidi reçoit un beau ballon aux abords de la surface de Stéphane Véron, mais sa frappe, pas assez appuyée, est captée par le portier francilien. Quelques minutes plus tard, c'est Ludovic Pancrate qui trouve l'espace et se permet une belle chevauchée jusqu'à la surface de Béziers. Son tir puissant est dévié par Marillat. Ensuite, la rencontre se referme un peu, laissant place à des séquences de possession stériles.

Mais à l'heure de jeu, Abdelmalek Mokdad trouve du champ devant lui sur le côté droit, et parvient à centrer vers Mamadou Diallo, qui place le ballon au fond des filets à la suite d'une frappe à ras-de-terre imparable (1-2) ! Les Jaune et Bleu l'ont fait : ils ont renversé la situation, et mènent désormais au score, comme lors du match aller ! Une réaction d'orgueil qui fait plaisir à voir ! Les Béliers ne sont plus jamais inquiétés par l'AS Béziers, et parviennent à verrouiller le huitième succès de la saison de l'USC !

IMG 8799 min

Un succès qui fait du bien au moral de tout le monde, et qui a certainenement dû ravir la dizaine de supporters ayant fait le déplacement dans l'Hérault. D'ailleurs, les joueurs les ont remerciés à la fin du match, terminant cette belle soirée dans la bonne humeur !

Une victoire rassurante avant le derby !

Contre un relégable, Créteil se devait de faire valoir son statut de favori après le raté face au Puy à Duvauchelle. C'est désormais chose faite avec cette victoire à Béziers, chez un potentiel concurrent pour le maintien... La zone de relégation s'éloigne des Béliers, puisque l'écart avec les Ponots, 15èmes, cumule désormais à onze unités. En haut, la situation reste compliquée pour les Franciliens, avec un écart de dix points sur le Red Star, actuel barragiste.

Vous l'avez compris, la rencontre de vendredi prochain sera déterminante pour la fin du championnat. Face au Red Star, Créteil aura fort à faire à Duvauchelle. Bien plus qu'un derby, il s'agira de s'offrir un sprint final de folie semblant aujourd'hui illusoire en cas de victoire ! Mais pourquoi ne pas rêver jusqu'au bout....
Rien n'est fait, et les Béliers ne seront pas favoris pour ce match. Peut-être allons-nous avoir une belle surprise la semaine prochaine ! Ce qui est en revanche certain, c'est que les joueurs auront besoin de tout notre soutien à domicile. On compte donc sur tous les supporters cristoliens pour encourager nos Béliers à Duvauchelle !

1936

CRÉDIT IMAGE : Site officiel de l'AS Béziers Football.