C'est encore un attaquant qui quitte le stade Duvauchelle. Ludovic Pancrate, qui vient de signer à Versailles (N2), revient sur les raisons de son départ.

Le joueur, qui a choisi de s'expliquer sur US Créteil 1936, est déjà le quatrième attaquant à quitter le navire en ce mercato estival. Revenu au club cet été, il avait surtout pour projet de "jouer en réserve avec Vincent Di Bartolomeo, qu'[il] connait bien, pour encadrer les jeunes"... Et même s'il "avait dans un coin de la tête de jouer en National, [il] ne pensait pas avoir autant d'importance cette saison". 

Pancrate n'avait pas de contrat fédéral

Effectivement, avec 16 apparitions et 3 buts pour un réserviste, le bilan est très encourageant. Mais le joueur possédait une licence amateur, et il devait travailler la semaine :

"Je dois être le seul joueur de National à travailler à côté. J'ai bien kiffé cette saison. Je l'ai fait cette année, mais c'est trop d'organisation. Entre les entraînements et les matchs, je ne pouvais pas le faire une autre année".

Pancrate ambitionnait de rester à Créteil. Malheureusement, le direction a été claire : pas de contrat à temps plein. Il voudrait donc rester en Île-de-France pour être proche de son fils et de son travail et "voulait trouver un club qui [lui] offre un contrat à temps plein".

C'est à Versailles que s'écriront les prochaines lignes de la carrière de Ludo... et on attend désormais de savoir si l'équipe jouera avec ou sans attaquant la saison prochaine, tant le club a vidé son stock de joueurs offensifs !