USC - SC Toulon : retrouvez les réactions d'avant-match dans les deux camps.

Carlos Secretario : "Toulon est un adversaire qui n’a pas beaucoup de points, c’est vrai. Mais ils ont beaucoup de joueurs blessés, tout le monde n’est pas prêt à jouer. C’est une équipe qui change souvent de système, c’est pour cela que nous ne savons pas comment ils vont venir jouer ici. Il y a de bons joueurs aussi. Au vu de la qualité de l’équipe et de sa manière de jouer, elle pourrait avoir plus de points. Nous attendons une équipe qui vient pour gagner. Que l'on joue contre le premier ou le dernier, notre comportement reste le même. Nous respectons tout le monde. Ca va se jouer sur le terrain. On espère que les joueurs resteront équilibrés, concentrées, qu’ils ne perdront pas la tête dans le jeu. Indépendamment de si l’on joue bien ou mal, l’essentiel est que nous restions concentrés et que nous luttions pour les trois points. 

Je n’aime pas beaucoup parler des joueurs qui sont blessés. Nous avons d’autres joueurs qui peuvent jouer. C’est vrai que certains joueurs jouent hors de leur position, ce qui n’est pas bon pour notre équipe. Le joueur qui remplace son coéquipier blessé n’a pas les mêmes caractéristiques que ce dernier. C’est avec tout l’effectif qu’on va gagner les matchs les uns après les autres. Comme je dis aux joueurs, tous sont nécessaires pour les rencontres. Je vais avoir besoin de tout le monde et c’est important qu’ils soient tous prêts à jouer. J’ai confiance en tout le monde. 

Les supporters, nous avons vu au Red Star la semaine dernière qu’ils étaient nombreux là-bas. C’est un soutien très important. On peut penser que nous disons cela pour qu'ils restent satisfait. Mais la vérité, c’est que c’est un soutien très important pour nous. Et je les remercie pour ce soutien qu’ils nous ont apporté à chaque match."

Zarkaria Belkouche : "Toulon est un promu comme nous, qui a un peu mal débuté. Après, ça ne veut rien dire du tout. Dans ce championnat, chaque équipe peut battre chaque équipe. Ça va être un match de promus, avec Toulon qui va vouloir se relancer ici. Après, ce sera à nous d’être sérieux et de continuer sur la lancée qu’on a depuis le début de saison et du mois de septembre. Sur chaque rencontre, on tente de faire la prestation qu’il faut.  Inconsciemment, on a dans un coin de la tête qu'ils n'ont pas encore gagné, mais surtout on se dit attention de ne pas être l’équipe sur laquelle ils se relanceront dans le championnat. On va jouer sérieusement pour gagner ce match, comme toutes les autres rencontres. On prend chaque adversaire de la même manière, que ce soit le premier ou le dernier. 

Je me sens bien physiquement et mentalement sur le terrain. Il faut que ça continue comme cela. Tant que l’équipe tourne bien, chaque individualité se sent bien sur le terrain. 

Les supporters sont toujours là depuis l’année dernière, encore un peu plus cette année. On le voit dans les tribunes, c’est un peu plus garni au niveau du kop. Ils ne nous ont jamais lâché et j’espère qu’on fera peut-être pas la saison de l’année dernière mais au moins une bonne saison encore. Il faut qu’ils continuent à nous supporter à domicile comme à l’extérieur. Je les remercie pour leur soutien."

Claude Joye (président de Toulon) : "Changer un ou deux membres du staff technique, c’est la seule solution pour tenter un choc psychologique... S’il n’y a pas de performance (ndlr : vendredi à Créteil), on prendra des décisions dans le week-end, aussi dures qu’elles soient."