Les Béliers retrouvent le goût de la victoire avec la manière

 

Alors qu'ils restaient sur deux défaites, dont une la semaine passée à Duvau qui mettait fin à leur invincibilité à domicile, les hommes de Carlos Secretario avaient pour mission de repartir de l'avant face à une formation toujours en recherche de leur première victoire de la saison. Privé de Christopher Baptista, toujours blessé, Secretario a choisi de faire confiance à un 4-3-3 avec Pancrate en pointe pour sa première titularisation.

Les Béliers sont bien entrés dans le match et ont complètement dominé la première période. Dès la 3è minute, Diallo tente sa chance de loin mais c'est bien capté par le portier rouennais. Quelques minutes plus tard, la tête de Mokdad, bien servi par Baal, passe au dessus (7è). L'ouverture du score intervient sur l'une des nombreuses courses dangereuses de Mokdad sur l'aile droite, bien lancé par Baal. Seul face au gardien il rate son duel mais réussi à redresser le ballon de la tête. Diallo qui avait bien suivi l'action réussi à marquer dans le but vide (12è) 0-1. Quevilly réagit timidement à l'ouverture du score, mais ni Glenn (19è), ni Sangare (20è) ne réussissent à tromper la vigilance de Veron. Biens dans le match, les Béliers continuent de pousser et Baal manque de doubler la mise. Sur un centre de Mokdad dégagé par les défenseurs rouennais, il récupère et force le gardien à se détendre (28è). Perreira (35è), Fofana (38è) ou encore Mokdad (40è) ont aussi eu leur chance de mettre le deuxième but, mais le score n'évoluera pas et l'US Créteil rentre aux vestiaires avec un avantage mérité. 

Après la pause, les Béliers se mettent à gérer et décident d'exploiter les erreurs de leurs adversaires. Tactique payante puisque les tentatives de Quevilly sont bien trop timides pour inquiéter Véron. Après une longue période de faux rythme pendant laquelle quasiment rien ne se passe, Mokdad intercepte un bon ballon et, comme en première période, se crée l'occasion qui va mener au but. L'attaquant algérien fait une percée dans le camp rouennais et frappe mais c'est contré par un dos normand. Le ballon est récupéré par Baal dans la surface qui sert Diallo sur un plateau ; ce dernier peut se retourner et ne laisse aucune chance au gardien 0-2 (70è). Quelques minutes plus tard, le double buteur est remplacé par Okou. Le malheureux se blesse 4 minutes après son entrée et doit laisser sa place à Nsele. Sur une enième action sans intéret de Quevilly, Dogo, redescendu défendre, récupère le ballon et passe à Nsele qui lance Mokdad en profondeur qui cette fois ne laisse pas passer sa chance et fusille le portier rouennais 0-3 (81è). Quevilly se met alors à jouer un peu mieux et Pollet tente sa chance (87è). Dans les dernières minutes, Araujo centre sur ce même Pollet qui frappe à bout portant et Veron sort l'arrêt du match. 

Dominants en première période, attentifs et patients en seconde, les Béliers ont maîtrisé leur sujet ce soir face à une équipe malade. Ce succès va faire du bien au moral des hommes de Carlos Secretario qui interrompent le début de série négative et qui peuvent rentrer à Créteil avec le sentiment du devoir accompli. 

L'avis des experts : Emmanuel Moine et Vincent Magniez (FFF Tv)

"Créteil nous a proposé ce soir du beau jeu, se procurant beaucoup d'occasions mais n'oublie pas son devoir d'un point de vue défensif à l'image du travail abattu par Diallo, Mokdad et Pancrate. Cette équipe a retrouvé le sérieux qui lui faisait défaut il y a 2 ans. L'esprit est là, les intentions aussi, il faut maintenant de la constance."

Le Bélier du Match

Mokdad
Abdel Mokdad

Les joueurs

Veron (7) Il n'a pas eu grand chose à faire, mais l'a bien fait. Toujours attentif, il n'a eu qu'un seul arrêt difficile à faire, en fin de match, et a su répondre présent.

Pardal (7) Solide défensivement, il a aussi apporté offensivement en faisant quelques centres intéressants

Belkouche (7) Très solide défensivement, il n'a quasiment jamais été trompé par les attaquants rouennais

Dauchy (6) Il n'a pas eu beaucoup l'opportunité de se montrer mais a su rester attentif

Fofana (6) Peu en vu, il a quand même réalisé quelques remontées de balle intéressantes

Perreira (6) Le Monsieur plus du milieu de terrain. Très important dans la récupération, il a aussi donné quelques bons ballons, mais a aussi donné deux coup-francs à Quevilly qui auraient pu être dangereux.

Buaillon (6) important dans la remontée de balle, ses coup-francs ont tous été bien tiré. Il ne s'est toutefois pas beaucoup mis en évidence.

Baal (7) Important dans les transitions, ses passes ont souvent fait la différence. C'est lui qui remet le ballon à Diallo sur le deuxième but.

Diallo (7) Monsieur Efficacité. Peu présent dans le jeu, il met au fond deux de ses trois frappes. Remplacé par le malheureux Okou, lui même remplacé par Nsele, auteur de la passe décisive sur le 3è but.

Mokdad (8) Toutes ses remontées de balles ont été dangereuses. Il se crée tout seul l'occasion qui mène au premier but qu'il donne à Diallo, C'est lui qui intercepte le ballon qui mène au deuxième, et enfin il a fait preuve d'efficacité sur le troisième.

Pancrate (7) Une première très intéressante. C'est lui qui a dicté le jeu dans les derniers mètres. Il s'est aussi beaucoup sacrifié défensivement. Remplacé par Dogo (6) qui a récupéré le ballon à l'origine du troisième but.

Réactions

Carlos Secretario : "Nous avons fait un bon match. Nous sommes bien rentrés dans cette partie. Dès l’entame, nous avons eu deux ou trois occasions de but. Cela nous a permis de gagner en confiance après les deux défaites concédées lors des deux derniers matchs.  Le premier but nous a vraiment rassurés. En seconde période, nous avons été plus agressifs et avons fini par inscrire trois buts face à une bonne équipe de Quevilly. Ils sortaient d’un bon résultat face à Laval et jouent bien au ballon. C’est une bonne équipe. Cela donne encore plus de valeur à cette belle victoire. Okou a une douleur aux adducteurs, il va faire des examens. C’est dommage, car c’est un très bon joueur qui présente un profil différent. Mais c’est la vie. Il va falloir faire avec. Tous les joueurs sont importants et nous comptons sur tout le monde. Pancrate a fait un bon match. Je suis content de sa prestation. Il n’a pas marqué, mais il a beaucoup travaillé pour l’équipe. Il faut continuer comme ça.

Da Costa (entr. Quevilly) : "C'est incompréhensible de passer en une semaine du blanc au noir;"

Classement

Grâce à cette victoire, les Béliers passent devant Laval et gagnent une place pour se retrouver 5e à 2 points du 3e, Pau. Ils sont aussi la deuxième meilleure défense du championnat avec seulement 4 buts encaissés en 6 matchs, derrière... Pau avec 3 buts. 

La semaine prochaine, l'USC accueillera Béziers à Duvauchelle, actuellement 16è avec 5 petits points et 11 buts encaissés. Ce sera l'occasion d'essayer de bonifier la belle victoire de ce soir. 

Feuille de match

QUEVILLY - US CRETEIL 0-3 (0-1)
Arbitre : M. Ustaritz.
Buts. Créteil : Diallo (12e, 71e), Mokdad (81e).
Avertissements. Créteil : Buaillon (22e), Pereira (69e).
Créteil : Véron - Pardal, Dauchy, Belkouche, Y. Fofana - Buaillon (cap.), Pereira, Baal - Diallo (Okou, 75e puis N'Sele, 79e), Mokdad, Pancrate (Dogo, 63e). Entr. : Secretario.