C'est dans une ambiance particulière que ce match commence, sans supporters, qui réclament maintenant que les joueurs passent aux actes. Stéphane Le Mignan aligne une défense très expérimentale avec aucun des joueurs du dernier match. Seul Mahon est toujours là, mais sur l'autre aile.

Si la première frappe est herbretaise (Ba, 5è), il semble que les Jaune et Bleu ont compris le message : sur l'une de leur premières actions, Rafael Dias (13è) trompe Pichot d'une superbe frappe  aux 25 mètres qui vient se loger en lucarne 1-0. Quelques minutes plus tard, Dias récidive sur coup-franc sans le même succès. Les Herbiers ne réagiront pas et devront attendre la fin de la période pour avoir une nouvelle action (42è) bien sauvée par Kerboriou. Le repositionnement de Martin en sentinelle permet à Petschi plus de liberté et les Béliers contrôlent mieux le milieu de terrain.

Alors que l'orage aura eu raison du terrain pendant la pause, c'est la tempête Dias, en grande forme ce soir qui signe les premières frappes cristoliennes de la seconde période (46è, 54è). Mais ce sont les visiteurs qui auront l'initiative avec un but refusé sur hors-jeu. Buaillon d'une frappe exceptionnelle de 40m donne un peu de souffle aux siens en inscrivant le 2-0 (à voir et à revoir). Peut-être déconcentrés après ce but incroyable, les joueurs de SLM cafouillent et laissent Les Herbiers revenir dans le match. Une frappe anodine est déviée par un cristolien, Kerboriou ne peut la toucher 2-1.
Les visiteurs poussent et auraient pu égaliser sans une grosse parade du portier des Béliers (66è). Les coéquipiers de Pichot multiplient les percées (66è, 70è) et la défense n'est pas sereine. C'est finalement suite à un nouveau sauvetage du gardien cristolien (74è) que Houla, enfonce le clou face à son ancien club sur un contre fulgurant en frappant fort au sol (75è) 3-1.

SLM décide alors de fermer la boutique. L'homme du match, Dias est remplacé par un défenseur, Fofana. Les Béliers font alors de la passe à dix, attaquant principalement en contre. Face à une défense regroupée, les Herbretais se mettent à se précipiter et à tenter de loin sans succès (81è, 83è, 91è) Le score n'évoluera plus.

Les Cristoliens signent ce soir une victoire importante. La fête est néanmoins gâchée par l'absence des Ultras, bloqués à l'entrée du stade par les forces de l'ordre.

Les Joueurs

L'Homme du match : Rafael Dias. Il ouvre le score et aura été dans tous les bons coups. Moins en vue en seconde période, il aura tout de même droit à une ovation à sa sortie. 

Le Magicien : Jason Buaillon. Son but vient d'ailleurs, on en revient pas encore.

Le Mur : Yann Kerboriou. Infranchissable ce soir, il ne peut rien sur le but, et aura sauvé sa défense à de nombreuses reprises. Il aura droit à son carton habituel en fin de match pour gain de temps. .

La Feuille de match

US CRETEIL – LES HERBIERS : 3-1 (1-0).
Spectateurs : 200 spectateurs.
Arbitre : M. Vernice.
Buts. Créteil : Dias (13e), Buaillon (55e), Houla (77e) ; Les Herbiers : Dabasse (59e).
Avertissements. Créteil : Jean-Etienne (49e), Martin (61e), Kerboriou (88e), Houla (90e) ; Les Herbiers : Marie (86e).
Créteil : Kerboriou (cap.) – Jean-Etienne, Buaillon, Soaré, Mahon de Monaghan – Pouye, Petschi, Martin, Dias – Rivière (Sainte-Luce, 60e), Paye. Entraîneur : Le Mignan.
Les Herbiers : Pichot – Marie (cap.), Pagerie, Hery, Bonnet – Vanbaleghem, Couturier (Bongongui, 60e), Eickmayer, Rocheteau – Ba (Gboho, 60e), Dabasse. Entraîneur : Masala.