Après sa défaite à Laval, Créteil n'a pas su relever la tête face à Béziers qui n'avait encore jamais perdu face à l'USC. La série continue donc...

Les Béliers ratent complètement leur entame de match et laissent Rabillard tirer au but dès la 15è seconde de jeu. Bis repetita 3 minutes plus tard, le Biterrois reprend une passe en retrait et ouvre le score 0-1. Cueillis à froid, les Cristoliens ne réagiront pas immédiatement. Béziers pousse et Lapis (8è), Kante (12è) ou Sissoko auraient pu creuser l'écart. 

Les coéquipiers de Boris Mahon commencent à sortir la tête de l'eau après le quart d'heure de jeu, mais les tentatives de Pouye (18è) et Rivière (20è) se heurtent à un Novaes des grands soirs, qui va écoeurer jusqu'au bout les attaquants franciliens, au point d'arrêter un pénalty pourtant correctement frappé par Dias avant la demie-heure de jeu.
Fabien Boyer s'y met et coupe l'élan des Béliers et de Beusnard d'une vilaine semelle. Rouge sévère, mais pas immérité (34è)

En supériorité numérique, Béziers reprend la possession du ballon et les Val-de-Marnais ont presque de la chance de rentrer aux vestiaires sur ce score de 0-1. Sissoko touche la barre (41è), mais aussi Kanté (43è) ou Rabillard (46è) auraient pu mettre le deuxième. Côté Cristolien, il faudra se contenter d'un coup-franc de Dias encore une fois capté par Novaes (43è) et d'une action suspecte sur Houla dans la surface bitérroise. 

La seconde période est sur un rythme moins soutenu, plus tactique. Kerboriou va se mettre en évidence à plusieurs reprises face à Beusnard (51è) ou encore sa superbe parade (74è). Il maintient l'espoir alors que les attaquants des Jaune et Bleu se heurtent encore et toujours à Novaes. Les deux équipes toucheront chacune à leur tour la barre. Quand Elisalt le fait (79è) l'action se termine par un but refusé. Quand c'est au tour de Puygrenier, Novaes arrête le tir de Rivière (82è). Un dernier coup franc pour l'espoir (94è), Pouye met à côté, et c'est une nouvelle défaite pour les Béliers.

Avec 6 points en 6 matchs, Créteil se retrouve 13ème à seulement 1 point de la zone de relégation. Face au club de Chambly, les Cristoliens vont devoir montrer un bien meilleur visage face à des Picards qui piochent allègrement dans le vivier francilien pour se renforcer.

Les joueurs : 

Le Cristolien du match : Kerboriou. Etat d'esprit irréprochable, il a sauvé les Béliers du 0-2 à de nombreuses reprises. 

Le feu-follet : Rivière. Grâce à ses déplacements, il a énormément gêné la défense adverse. 

Peut-mieux-faire : Dias. Très moyen, il loupe en plus l'égalisation sur son penalty. Houla et Pouye auraient pu aussi être élus dans cette catégorie. 

Réactions d'après-match

Mathieu Chabert, coach Béziers

"Nous sommes contents de prendre les 3 points. C'est une victoire méritée. Ça confirme notre bon début. On savait que cela pouvait tourner en notre faveur avec un bon début de saison. Mais on doit se mettre à l'abris avant et il y'a pas mal de choses à revoir. On doit mettre le 2-0, mais il faut savoir gagner ces matchs 1-0."

Stéphane Le Mignan, coach Créteil

"On a vécu une 1ère mi-temps cauchemardesque entre le but, le penalty manqué et l'expulsion. On ne doit pas démarrer comme ça. Pourtant on a eu des opportunités. En 2ème, je n'ai pas grand chose à reprocher. Au courage, on aurait mérité d'égaliser."

Yann Kerboriou, joueur Créteil

"Il faut savoir faire le dos rond en attendant qu'il y ait des jours meilleurs. Mais il faut mettre les ingrédients pour que ça tourne mieux. Quand tu as un pénalty et que t'es pas capable de le mettre, et que tu finis à 10 c'est des mauvais signaux que tu envoies à l'adversaire. On peut crier après l'arbitre, on peut dire ce qu'on veut, que leur gardien fait le match de sa vie, mais les occasions on les a.  Il faut s'en prendre qu'à nous même, il faut se taire, revenir lundi mettre le bleu de chauffe et aller chercher un résultat à Chambly."

La Feuille de match

US Créteil - Béziers 0-1 (0-1).
Spectateurs : 902. Arbitre : M. Bouille.
But : Rabillard (3e).
Avertissement. Béziers : Goteni (31e). 
Expulsion. Créteil : Boyer (33e). 
Créteil : Kerboriou - Mahon de Monaghan (Jean-Etienne, 67e), Puygrenier (cap.), Boyer, Buaillon - Petshi - Sainte-Luce (Paye, 53e), Dias, Pouye, Houla - Rivière (Mawatu, 83e). Entr. : Le Mignan.
Béziers : Macedo Novaes (cap.) - Taillan, O. Kanté, Atassi (Kembolo, 49e), Lapis - Elissalt, Goteni, A. Kanté (Savane, 63e), Rabillard, Beusnard - Sissoko (Heekeng, 80e). Entr.: Chabert.