Bonne sortie des Béliers ce soir à Duvauchelle et une victoire 2-0 qui permet enfin de démarrer leur championnat et offrent à Kerboriou son premier cleansheet de la saison. 

Devant un faible nombre de supporters venus voir Créteil engranger ses premiers points et surpris de voir titularisé Jean-Etienne au poste de latéral droit, Créteil a pris soin de ne pas encaisser de buts dans les premières minutes. Dès la 5ème sur un centre de Jean-Etienne, par ailleurs auteur d'une belle prestation générale, Paye s'offre la première action sur un retourné non cadré. Le match devient très vite équilibré, sans réel saveur, avec beaucoup de déchets offensifs des deux côtés. Les coups de pied arrêtés cristoliens sont mal négociés, et Dias ne parvient pas à conclure une belle combinaison à la 36ème. La mi-temps est atteinte sur le score de 0-0 sans aucun tir cadré pour les deux équipes. Le trident offensif déçoit malgré une maîtrise relative de nos troupes.

Le salut et les trois premiers points en championnat cette saison viendront de deux corners coté gauche. Dias envoie le ballon sur la tête de Puygrenier qui le dévie sur celle de Paye à bout portant: 1-0 (47e). Quatre minutes plus tard, Dias, toujours sur corner, trouve une nouvelle fois Puygrenier, qui n'a besoin de personne pour doubler la mise: 2-0 (51è)

Le premier tir cadré normand viendra à la 54ème mais sans danger pour Kerboriou. Paye, suite à un rush de Peschi (58è), ne marquera pas son second but puis laissera sa place à Gendrey. Le match s'enlise ensuite et Créteil recule dangereusement mais sans se mettre réellement en danger, grâce notamment à une défense qui a été satisfaisante ce soir. Le retour de Boyer a fait beaucoup de bien. Fin de match débridée où les deux équipes auraient pu marquer en étant plus précises dans le dernier geste.

Victoire méritée qui lance enfin la saison.

Mention Bien à la défense. Il s'agira maintenant de se montrer plus créatif offensivement pour ne pas s'en remettre aux seuls coup de pied arrêtés et la puissance du capitaine Puygrenier, très bon ce soir.

Les joueurs

L'homme du match : Sébastien Puygrenier. Auteur d'un but et d'une passe décisive, le capitaine cristolien a aussi été solide en défense.

La révélation : Cédric Jean-Etienne. Arrivé au club pour jouer en réserve, l'ancien latéral de Quevilly a convaincu SLM de l'essayer ce soir, et il a répondu aux attentes.

En progression : Martin. En difficulté lors des derniers matchs Martin a été replacé en sentinelle, un poste qui semble bien mieux lui convenir.

Peut mieux faire : le trio d'attaque. Malgré les 2 buts, nos trois attaquants ont souvent été brouillons dans la dernière passe ou le dernier geste. Ils vont devoir être plus efficaces face à des adversaires d'un autre calibre comme Grenoble, le prochain adversaire.

Réactions d'après-match : 

Damien Ott, entraineur d'Avranches : "Deux corners, Puygrenier 2 Avranches 0, je n'ai rien vu d'autre, tout le reste c'est de la littérature."

Stéphane Le Mignan : "On était sur une humiliation face à Cholet 5-0. Leurs attaquants prenaient du plaisir. On a essayé de se rassurer, de rester bien serrés, plus prudents face à leur attaquants rapides pour ne pas concéder des buts et des occasions comme sur les deux premiers matchs. Ca a fonctionné sur les coups de pieds arrêtés, c'est ce qui fait la différence quand il n'y a pas de vrai différence technique sur le terrain. 

C'est bien, on n'a pas pris de but, et on n'a pas concédé beaucoup de situations, à part dans le dernier quart d'heure où ils ont eu quelques opportunités, Je pense qu'on peut faire mieux. Je l'espère car ça ne suffira pas pour engranger plus de points. Il faudra progresser notamment mentalement. Aujourd'hui le plus important c'était de prendre des points. On va pouvoir travailler dans de meilleurs conditions.

On espère que Fabien Boyer arrivera à enchainer 25 ou 30 matchs, même si Mady Soaré l'avait remplacé depuis le début de la préparation. Cédric Jean-Etienne connait un peu le haut niveau après son passage à Quevilly. Il a montré des choses intéressantes à l'entrainement. Il devait commencer en National 3, mais le secteur défensif n'était pas convainquant donc on a essayé de trouver des solutions.

 

Feuille de Match

CRETEIL - AVRANCHES 2-0 (0-0).
Spectateurs : 250 environ. Arbitre : M. Aubin.
Buts. Paye (47e), Puygrenier (51e).
Avertissements. Créteil : Petshi (72e) ; Avranches : Koussalouka (15e), Saunié (45e).
US CRETEIL: Kerboriou - Jean-Etienne, Puygrenier (cap.), Boyer (Buaillon, 88e), Y. Fofana - Martin - Paye (Gendrey, 64e), Petshi, Dias, Houla (Gassama, 83e) - Pouye. Entr. : Le Mignan.
AVRANCHES MSM : Beuve (cap.) - Bizolon, Lusinga, Michel (Mayulu, 63e), Saunié - Guyonnet, Koussalouka (Farnabe, 46e), Boateng, Belahmeur - Dutournier (Nkololo, 63e), Thiaré. Entr. : Ott.