Thierry Argelier, formé à Créteil, a fait souffrir son ancien club. en inscrivant l'unique but du match (0-1).

Et pourtant Créteil n’est pas encore relégable… Et pourtant, une nouvelle fois la prestation fut indigente. Pas brillant pour un sou, Boulogne-sur-Mer est venu s’imposer sur la pelouse de Duvauchelle quasiment sans souci. A peine, l’USC a fait passer un frisson dans le stade dans les dernières minutes mais ce fut aussi terne que timide… Et au final, c’est un quatrième revers consécutif pour les hommes de Stéphane Le Mignan.

En première période, Créteil a la possession et occupe le terrain adverse. Malheureusement, le déchet technique est trop présent pour mettre en difficulté la défense boulonnaise. C’est finalement Boulogne qui se créé les meilleures occasions avec un coup-franc mal tiré aux vingt mètres, une contre-attaque dangereuse et surtout le poteau trouvé sur corner peu après la demi-heure de jeu. La fin de première période s’anime et si Boulogne manque encore l’ouverture du score de peu, l’USC se procure deux situations intéressantes par Mimoun puis sur corner. Rien n’est cependant marqué et le score est vierge à la pause.

Si la première période n’a pas été flamboyante, le début de seconde est catastrophique. Les Béliers balancent trop en défense et rendent trop facilement la balle aux joueurs de la Côte d'Opale, et c'est logiquement que l’USBCO ouvre le score par un ancien Bélier, Thierry Argelier de la tête sur corner. Entré en jeu peu après, Niakaté manque le cadre et l’égalisation sur corner mais c’est encore Boulogne qui est proche du break. Les Béliers n’y sont plus du tout… Le même Niakaté est alerté sur le côté droit en contre mais tergiverse et fait le mauvais choix ; nouvelle occasion gâchée...

En toute fin de match, le portier boulonnais sort deux superbes parades sur des frappes de Niakaté et Di Bartolomeo. Boulogne tient sa victoire et Créteil connaît une nouvelle défaite.

La crise est désormais très profonde et l’USC ne doit pour le moment son maintien hors de la zone rouge qu’à la faiblesse de ses adversaires directs. Ceci pourrait cependant ne pas durer…

Feuille de match

CRETEIL - BOULOGNE-SUR-MER: 0-1 (0-0)
Spectateurs : 350 (off : 1 062).
Arbitre : M. Benchabane.
But : Argelier (52e).
Avertissements : Créteil: Paul (25e), El Hamzaoui (79e) ; Boulogne: Bonenfant (42e), Duterte (58e), Teuma (62e).
Créteil : Lejeune - Karamoko, Di Bartolomeo (cap.), Soaré - Furtado, Mandouki, Paul (Belhameur, 56e), Zeoula (El Hamzaoui, 71e) - Kamara, Kanga (Niakaté, 56e), Mimoun. Entr.: Le Mignan.
Boulogne : Konaté - Bonenfant, Mango, Argelier, Duterte - Tomas, Sacko (Ducasse, 84e), Teuma, Leautey - Habran (Essombé, 88e), Thil (cap.) (Hebras, 27e). Entr.: Pochat.