Défait à Lyon, l'US Créteil doit vaincre un concurrent direct en forme qui reste sur deux victoires : les Herbiers. Un match à 6 points lors duquel le faux-pas est interdit...

Après deux succès d'affilée, les Cristoliens sont donc redescendus sur terre la semaine dernière à Lyon-la-Duchère, où ils ont été dominé par un prétendant à la montée.  Brouillons dans le dernier geste et très peu dangereux sur l'ensemble de la rencontre, l'USC ne méritait pas mieux dans le Rhône. Pour vite reprendre leur marche en avant, les Béliers devront venir à bout des Herbiers, qui distance les Jaunes et Bleu d'un petit point.

Les Herbretais restent sur une pente ascendante puisqu'ils sont venus à bout de Belfort et du CA Bastia ces dernières semaines, sans concéder le moindre but. La tâche ne s'annonce donc pas aisée pour Martin Mimoun et ses coéquipiers. On l'a dit, le maintien se jouera sur les 3 matchs qu'il reste face aux adversaires directs et celui-ci en fait partie.

Si une contre-performance ne condamnerait pas encore les Val-de-Marnais, le situation deviendrait critique au vu des prochains déplacements très difficiles à venir. Les 3 points constitueraient un vrai bol d'air et permettrait de mieux aborder les matchs contre Quevilly-Rouen et Concarneau, dans l'optique de réaliser de jolis coups.

Créteil présente au moins cet avatange d'avoir connu la lutte pour le maintien la saison passée et saura peut être mieux gérer ce genre de match couperet, contrairement à l'année dernière. Il faudra faire cette fois-ci preuve de caractère et de talent, tout ce qui a manqué la saison dernière. Et cette saison aussi, en fait.

Les chiffres du match :

  • 1, comme le nombre de but par match en moyenne encaissé par Lejeune sur ses 3 titularisations.
  • 1, comme le nombre de point qui sépare l'USC du premier relégable
  • 2, comme le nombre de victoire des herbretais à l'extérieur, dont leur dernier match, pour 6 nuls et 4 défaites.
  • 10, comme le nombre de bus inscrits par Adama Sarr, le meilleur buteur herbretais. Le meilleurs cristolien, Niakate en est à 6