Deux semaines après son arrivée sur le banc cristolien, Stéphane Le Mignan est toujours invaincu (une victoire et un nul), mais gare à l'excès de confiance ! En effet, tout n'est pas rose pour les Béliers qui ont montré de nombreuses lacunes (notamment au milieu de terrain) malgré les derniers résultats encourageants. 

Il faudra donc confirmer cette bonne dynamique ce vendredi avec l'accueil de Dunkerque.
Les Nordistes, après un début de saison canon (4 victoires, 2 nuls et 0 défaite), sont peu à peu rentrer dans les rangs et sont actuellement 9ème. Ils connaissent même une période difficile avec une série en cours de 3 défaites. Les Béliers auront donc l'occasion d'enfoncer le clou contre un adversaire en plein doute.

La dernière confrontation :

Les Cristoliens avaient, à l'image de leur début de saison, sombré lors du match aller avec une défaite 2-1.
Les Jaune et Bleu s'étaient fait surprendre dès la 3ème minute de jeu avec un but signé De Araujo. Puygrenier avait, à la suite d'un cafouillage, réussi à égaliser au quart d'heure de jeu mais 10 minutes plus tard, les Nordistes reprenaient l'avantage avec un but de Tchokounte. Le score en restera la et est même plutôt flatteur au regard de la triste performance des Béliers qui n'ont eu que deux occasions au cours de cette rencontre.

Les chiffres pour ce match :

- 29 comme le nombre de buts encaissés par l'USC depuis le début de saison, ce qui en fait la moins bonne défense du championnat à égalité avec Sedan.

- 3 comme le nombre de victoires des Val-de-Marnais à domicile sur les 10 rencontres disputées à Duvauchelle depuis le début de saison pour 4 défaites et 3 nuls.

- 4 comme le nombre de points obtenus par les Dunkerquois lors de leurs 6 derniers matchs.

- 7 soit le nombre de buts inscrits cette saison par Tchokounté, meilleur buteur de Dunkerque.