Créteil n'a ramené qu'un petit point de son déplacement dans l'Hérault. Un moindre mal quand on voit la prestation des coéquipiers de Puygrenier durant les 90 minutes.


Les Béliers sont mal entrés dans le match et les Bitérrois auraient pu débuter la rencontre de la meilleure des manières par Aabid (2', 4') ou encore Ekang(6').  Puis le match s'est équilibré mais les deux équipes ont eu beaucoup de mal à franchir le milieu de terrain adverse.

Avec une pelouse digne du district du dimanche après-midi, le niveau du football pratiqué a été très faible avec énormément de pertes de balle de part et d'autre. Puis sur un enième pressing bitérrois, Bueno récupère côté gauche et s'enfonce dans la surface ; mais Karamoko le déséquilibre un peu trop au goût de l'arbitre : Pénalty. Il se fait justice lui-même et prend Kerboriou à contre pied 1-0.

La première période continue sur un faux rythme et les tentatives cristoliennes de Mimoun(28') ou Niakaté(32') sont beaucoup trop timides pour donner quoi que ce soit. Juste avant la mi-temps, Mimoun sur une action individuelle pleine d'opportunisme soulage la vingtaine de supporters cristoliens 1-1.

La seconde période commence (et continue) exactement sur le même rythme, à savoir soporifique et tactique, les Bitérrois essayent de passer dans les espaces laissés par la défense cristolienne, et les Franciliens opérant par contre sur les côtés. Même si Kanga a enchaîné les bonnes courses, aucun centre n'a toutefois atterri sur une tête ou un pied cristolien.

Face à l'inéfficacité de ses coéquipiers, c'est Yann Kerboriou qui assure le spectacle repoussant un superbe coup-franc de Ramon (71') après avoir déjà sauvé les Béliers à plusieurs reprises (47', 51').

C'est en fin de match que les Val-de-Marnais vont commencer à devenir  un peu plus dangereux en laissant peu à peu la balle à leurs adversaires. Puygrenier malheureusement, le Bélier le plus en vue dans les 16m adverses, ne réussira pas à tromper le portier bitérrois : manque de force (78', 83') ou cadre manqué (93').

Le nul est finalement un résultat logique entre deux équipes à la fois solides et peu inspirées offensivement.

Après une prestation convaincante par moment la semaine passée face à Consolat, on s'attendait à voir les hommes de Le Mignan continuer à développer du jeu. Malheureusement les Béliers sont retombés dans leurs travers d'avant la trêve, avec une intensité digne d'une équipes de benjamins et aucune percussion sur les côtés. Les supporters des Jaune et Bleu qui ont réussi à suivre le match en entier que ce soit sur le streaming officiel ou ceux qui ont fait le déplacement, sont à féliciter tant il était agaçant de voir les mutiples pertes de balles de El Hamzaoui, l'inexistence de Loriot au milieu ou encore le manque de brio du trio offensif Touré, Kanga et Niakaté.

Le seul point positif de la soirée reste le fait de ne pas avoir perdu et de rester invaincu en 2017.

Feuille de Match

BEZIERS - CRETEIL: 1-1.
Mi-temps: 1-1.
Spectateurs: 500. Arbitre: M. Galibert.
Buts. Béziers: Bueno (26e) ; Créteil: Mimoun (43e).
Avertissements. Créteil: Loriot (33e), Paul (88e).
Béziers: Noaves - Heekeng, Lina (cap.), Yohou, Gavory - Aabid, Ramon, Akichi, Beusnard (Taillan, 21e) - Bueno (Ebuya, 64e), Banza (Atassi, 77e). Entr.: Chabert.
Créteil: Kerboriou - Ringayen, Karamoko, Puygrenier (cap.), El Hamzaoui - Paul, Loriot (Furtado, 81e) - Niakaté, Mimoun, Touré (Sainte-Luce, 81e) - Kanga (Mandouki, 81e). Entr.: Le Mignan.