Ça y est, on peut enfin pousser un grand oufff, l'année 2016 qui restera très certainement l'une des pire de l'Histoire de l'USC est enfin terminée. Il faut dire que les Cristoliens ont fait fort pour fêter les 80 ans du club, avec une descente en National suivi d'une place de relégable à la mi-saison. Chapeau les artistes... 

Allez, pour 201, avec Le Mignan comme nouvel entraîneur, on repart (peut-être) sur de nouvelles bases et on oublie tout : les humiliations répétées, les nombreux mois sans voir une seule victoire des notres, Froger le gladiateur, Roussey le tacticien, Fournier le roi de la fête, sans parler de notre cher Président Lopes et son sens inné de la communication ...
De toute façon, l'USC est dans une situation qu'on peut qualifier de critique et n'a d'autre choix que de se reprendre, et ce dès l'entame de la deuxième partie de saison qui débute ce vendredi.
A cette occasion, l'USC accueille Marseille Consolat (12eme du championnat avec un point d'avance sur les Val-de-Marnais). Il faudra cependant se méfier des Sudistes qui, après un début de saison difficile avec 5 défaites en 6 matchs, se sont bien repris par la suite avec seulement 3 revers en 11 rencontres.

Le match aller:

Lors du dernier match, Créteil s'est imposé 2-0 grâce à des buts de Niakaté et El Hamzaoui. Toutefois, tout n'a pas été rose pour les Béliers qui comme souvent cette année, ont dû s'en remettre à un grand Kerboriou pour sauver les meubles. Il faut tout de même souligner la performance de l'USC, seule équipe avec Belfort, à avoir connu la victoire en terre phocéenne.

Les chiffres pour ce match:

- 12 comme le nombre de buts encaissés par les Béliers lors des 4 dernières rencontres de championnat, soit une moyenne de 3 par match.

- 1 soit le nombre de point pris par les Val-de-Marnais lors des 5 derniers matchs sur les 15 possible.

- 16 comme le nombre de titularisations de l'ancien cristolien, François Barillon, avec Marseille Consolat depuis le début de saison.

- 6 soit le nombre de défaites à l'extérieur cette saison des Marseillais, pour 3 victoires.

Le joueur Cristolien à suivre: Martin Mimoun

Comme lors du dernier match face à Sedan, c'est une nouvelle fois Mimoun qu'il faudra surveiller. En effet, le joueur, à l'inverse de la plupart de ses coéquipiers, est en pleine forme. Auteur de 3 buts lors des 3 dernières rencontres, dont un en amical face au Red Star, le milieu offensif des Béliers semble avoir trouvé le bon rythme après un début de saison en dents de scie. Espérons que ça dure.

Le joueur Marseillais à suivre: Umut Bozok

Arrivée l'été dernier en provenance du FC Metz, l'attaquant d'origine turque ne doit pas regretter son choix.
Il faut dire que du haut de ses 20 ans, le joueur, actuellement 3ème meilleur buteur du championnat (avec 8 réalisations en 15 matchs) réalise une première partie de saison canon. Véritable poison pour les défenses adverses, il faudra espérer que l'arrière garde cristolienne, très friable ces derniers temps, ne fera pas partie des nouvelles victimes d'Umut Bozok.