Après une série de 8 matchs sans défaite, les Béliers ont enchaîné un second revers consécutif. Et quelle défaite : 4-0 face au CA Bastia. Les joueurs de Laurent Fournier ont offert un piètre spectacle aux fidèles de la Tribune Honneur qui avaient fait le déplacement en Corse.


Dominer n'est pas gagner :

Surun terrain synthétique humide en raison des très grosses intempéries qui se sont abattues ces dernières 24 heures sur l'Ile de Beauté, ce sont les Cristoliens qui se montrent les premiers en action dès la 2' grâce à une frappe dangereuse de Mandouki au ras du sol détournée par le portier corse. Créteil domine les débats en début de rencontre en monopolisant le ballon au milieu de terrain, mais ne parvient pas à créer du danger dans les 20 derniers mètres à l'exception d'un une-deux entre Sainte-Luce et Touré qui verra le numéro 12  rentrer seul dans la surface et inexplicablement, l'attaquant cristolien s'isolera sur le côté de la surface jusqu'à perdre l'occasion de frapper au but.

Le 4-2-3-1 de Laurent Fournier manque de rythme dans la zone offensive et les Bastiais vont se montrer dangereux dans les 10 dernières minutes de la première période. A la 36' Kerboriou est obligé de détourner en corner une frappe de Camara qui prennait la direction de la lucarne.
Et à la 40' sur une contre-attaque du CAB, les joueurs de Rossi se retrouvent à 2 contre 2 face à la défense cristolienne et Mendes trompe le portier Val-de-Marnais d'une frappe déviée par Puygrenier. 
Deux minutes plus tard, sur une balle en profondeur, Camara mystifie Di Bartoloméo et voit sa tentative échouer de nouveau sur le n°1 des Béliers qui réalise un arrêt de gardien de handball avec son pied.

Créteil rentre au vestiaire mené 1-0 sans pourtant avoir été dominé dans le jeu, mais le quatuor offensif Niakaté, Sainte-Luce, El Hamzaoui et surtout Touré ont été totalement absents dans ces 45 premières minutes.


Une seconde période cauchemardesque :

Les Cristoliens repartent avec des meilleures intentions après la pause, l'équipe joue plus haut et avec plus d'intensité mais dans la surface, les Béliers cafouillent et vont connaître une dernière demi-heure désastreuse.

Les contre-attaques du CAB vont montrer toutes les faiblesses de la défense cristolienne, qui avec 3 joueurs dépassant les 34 ans voit dans le manque de vitesse un problème systématique dès lors que l'adversaire joue en profondeur.
On peut également se poser des questions sur les choix de Laurent Fournier qui persiste avec Paul en arrière droit, malgré les limites montrées ce soir par le Malgache que ce soit d'un point de vue offensif ou défensif.
Du côté des attaquants, Niakaté n'est pas encore le même qu'avant sa blessure, Sainte-Luce ne fait pas toujours les bons choix et Touré n'apporte pas grand chose. Difficile de comprendre que Fournier se prive de son attaquant le plus talentueux en début de match : Kanga.

Les 3 buts des locaux dans les 30 dernières minutes (Camara 63', Hérelle 82' et Pandor 88') montreront aux 11 supporters cristoliens ayant fait le déplacement  en Corse, que leur équipe préférée a beaucoup trop de lacunes pour rêver d'une montée en Ligue 2 en fin de saison. 


Et maintenant la suite :

Il va falloir que Mr Lopes fasse des efforts pour ramener de nouvelles recrues  afin de rendre l'équipe plus compétitive. La première sera pour pallier l'absence de M'Bow qui devrait être absent jusqu'à la fin de la saison en raison d'une probable rupture des ligaments croisés du genou. Une seconde recrue pourrait être l'ancien joueur du Real Madrid, Julien Faubert qui s'entraîne avec les Béliers depuis le début de la semaine.


La prochaine rencontre déterminera si les coéquipiers de Yann Kerboriou ont le niveau pour jouer la montée jusqu'en fin de saison, puisqu'ils rencontreront  l'ancien leader, l'US Concarneau.
Une contre-performance le samedi 10 décembre à Duvauchelle obligerait les Jaune et Bleu à regarder plus vers le bas du  tableau, car avec une 10ème place et à seulement 5 points du premier relégable et rival Paris FC, le maintien est loin d'être acquis.

Bon retour aux supporters cristoliens qui ont fait le déplacement malgré l'alerte rouge en Haute-Corse !

Composition de l'US Créteil :
Kerboriou - Paul, Di Bartoloméo, Puygrenier, Fofana - Mandouki, Loriot - El Hamzaoui, Niakaté, Sainte-Luce (Kanga 62') et Touré