Sainte-Luce a connu une soirée très difficile comme le reste de ses coéquipiers.


Après 8 matchs sans défaite, les Béliers n'ont pas su continuer leur série d'invincibilité ce soir face à la modeste équipe de Belfort (0-1). Les joueurs de Maurice Goldman, qui occupent encore une place de relégable après le match, se sont imposés grâce à un but en seconde période de Loic Baal.

Alors que la soirée avait plutôt bien commencé au Stade Duvauchelle avec le joli tifo réalisé par les Ultras Cristoliens, qui célébraient les 80 ans du club en début de match, les coéquipiers de Di Bartoloméo n'ont jamais réussi à emballer le match durant les 45 premières minutes.

Même si la possession était largement en faveur des Val-de-Marnais dans ce premier acte, l'attaque des Jaune et Bleu butait à chaque fois sur une défense bien organisée des Francs-Comtois. Et malgré une tentative de Furtado, très en vue en première période à ce poste de latéral gauche en remplacement de Fofana (suspendu), la meilleure occasion sera des visiteurs juste avant la pause avec une tête de Manbu sur le poteau des buts cristoliens.

Après la mi-temps, l'USC est sur le point d'ouvrir le score avec une frappe croisée d'El Hamzaoui. Mais après cette situation dangereuse pour les Franciliens, c'est bien Belfort qui contrôle la partie et sur un contre éclair sur le côté droit de l'attaque Belfortaise, Baal se retrouve seul aux 5,5m et d'un plat du pied trompe un Yann Kerboriou totalement impuissant. Quelques minutes plus tard, il faut un magnifique arrêt de ce même Kerboriou pour éviter que le score s'aggrave suite à une frappe de Steven Haguy qui s'était joué de deux Béliers. La formation Val-de-Marnaise a beaucoup de mal depuis la reprise au milieu de terrain avec un Loriot très juste physiquement pour jouer 90 minutes. 

Le dernier quart d'heure est néanmoins à l'avantage de Créteil qui s'installe dans les 30 derniers mètres adverses sans jamais déséquilibrer l'arrière garde des Francs-Comtois. Si Kanga aurait sûrement dû bénéficier d'un pénalty en fin de partie, l'arbitre en aura décidé autrement. 

L'USC perd ainsi ce soir une belle occasion de s'installer sur le podium. Les Béliers n'ont jamais réussi à déstabiliser ces Belfortais qui, sans être géniaux, repartent dans l'Est avec les 3 points.

Les joueurs de Laurent Fournier descendent à la 7ème place du classement avec cette défaite  et devront ramener les trois points de leur déplacement au CA Bastia la semaine prochaine, pour continuer à être dans la lutte pour la montée.


La réaction de Laurent Fournier : 

"C'est une déception, il y avait un bon coup à jouer. Nous n'avons pas mis assez de rythme et il a manqué du poids devant. La sortie de Mbow nous a déstabilisé, sur la fin nous avons essayé de pousser mais nous manquons d'expérience. Quand il manque 2-3 joueurs, cela devient compliqué. C'était un match piège, les joueurs avaient envie de faire leur maximum, mais il nous manque le talent. Je ne suis pas surpris de la prestation de Belfort. Il faut se ressaisir et aller faire un résultat à Bastia. Ce n'est pas à la fin du monde, il faut se remobiliser et travailler. Nous n'avons pas un effectif énorme. Sur le banc, les remplaçants étaient en DH l'an passé."



Spectateurs : 750 environ


Compo de l'USC : Kerboriou, Paul, Mbow (Soaré 45'), Puygrenier, Furtado, Di Barto, Loriot, El Hamzaoui (Sackho 72'), Touré, Sainte-Luce (Niakaté 81') et Kanga.



Crédit Image : Le Parisien