Dans un stade Duvauchelle encore bien clairsemé, les Béliers avaient la possibilité de recoller au trio de tête en cas de succès ce soir. En face une équipe de Quevilly très performante à l'extérieur (10 points sur 12 possible en déplacement) et qui avait envie de continuer leur bon début de saison.

Les Jaune et Bleu éliminés par la JA Drancy en Coupe de France la semaine passée, devait obligatoirement se racheter devant leurs supporters. Malheureusement malgré avoir mené au score pendant presque une heure. Les joueurs de Laurent Fournier se sont faits égaliser tout logiquement en fin de match après une nette domination des Normands dans l'ensemble du match.

Le nul et c'est déjà pas mal !
Kanga ouvre le score à la 37e minute. Bien servi par Mimoun qui perce côté droit et centre à ras du sol pour le n°14 cristolien qui d'un plat du pied trompe Morris, le portier de Quevilly qui sur l'action se blesse et est obligé de laisser sa place à son n°2. Créteil s'était montré jusqu'à là bien fébrile, notamment sur les côtés où Fofana et surtout Furtado ont bien eu du mal à contenir les attaques haut-normandes. Les Jaune et Rouge toucheront la transversale sur un corner (24e), louperont également le cadre sur une remise en retrait devant les cages de Kerboriou (26e), et celui-ci verra son dégagement contré dans la surface et passer miraculeusement au dessus de la barre (45+1e).

Après une première période compliquée des Val-de-Marnais, on aurait pu penser que la causerie à la mi-temps du coach cristolien ferait du bien aux Béliers. Malheureusement, on a vite compris que la seconde période serait très longue pour les supporters de l'USC, au vu du danger provoqué par les attaquants de Emmanuel Da Costa. Le 4*3*3 de Laurent Fournier ressemblait plus souvent à un 5*4*1 avec des latéraux qui n'avaient visiblement pas de mot de leur maman pour sortir de leur moitié de terrain. Les Béliers reculaient, pliaient (18 corners!) et finissaient par rompre sur un nouveau débordement sur le côté de Furtado et une frappe en pivot de Bekhechi à la 83e trompait Kerboriou.

En tout honnêteté, personne dans la tribune n'avait quoi que ce soit à dire sur l'égalisation Normande tant Duvauchelle la sentait venir. Créteil avait déjà frisé la correctionnelle plusieurs fois sur les nombreux corners des visiteurs avec des tirs qui passaient très près des montants cristoliens où lors du but heureusement refusé pour hors-jeu à la 80e.

Ni Touré entré à la place de Paul à 1-0 (pourquoi?!), ni Loriot qui semble ne plus être le joueur qu'il a été, ni Esnard entré trop tard pour toucher deux ballons n'ont pu peser sur la rencontre, et l'US Créteil prend 1 point sans trop la ramener et reste bien au chaud dans le ventre mou en attendant d'essayer de faire mieux à Boulogne la semaine prochaine.

 

Résumé vidéo du matchhttp://www.dailymotion.com/video/x4zujdd_uscl-1-1-us-quevilly-rouen-j11-s16-17_sport


Spectateurs
: 550 environ


Compo de l'US Créteil :

Kerboriou, Furtado, Mbow, Puygrenier, Fofana, Mandouki, Paul (Touré 70e), Di Bartoloméo, Mimoun, Kanga (Esnard 93e), El Hamzaoui (Loriot 87e).