Malgré un début de saison en dents de scie, particulièrement dans le jeu, l'USC s'est bien replacée pour jouer la montée. Mieux encore, les Cristoliens sont sur une belle série de deux victoires en championnat (à Pau et contre Lyon-Duchères) et une qualification en Coupe de France. Plus qu'une bonne opération mathématique, les Béliers se sont montrés convaincants.

Dans un National très disputé, où les neuf premiers se tiennent en cinq points, il y a peu d'équipe décrochée. C'est le cas des Herbiers chez qui les Jaune et Bleu se déplacent pour la dixième journée. Les Vendéens, premiers relégables, n'ont pris que quatre petits points à domicile sur quinze possibles depuis le début de saison. L'adversaire idéal pour s'approcher de la tête du classement et sortir enfin de ce milieu de tableau que Créteil n'a pas quitté en 2016/2017.

Méfiance tout de même, les Herbretais sont capables de réaliser des coups. Leurs deux seules victoires ont été face à une belle adversité, Concarneau - le leader - et en Corse contre le CA Bastia. Nul doute qu'un ancien pensionnaire de Ligue 2 peut décupler leur motivation. 

Au final, les Val-de-Marnais sont invaincus depuis la quatrième journée à Dunkerque. Si les hommes de Fournier commencent à prendre les points face aux équipes dites plus faibles, cela pourrait être le début d'une belle série. Le genre de série qui lancerait une dynamique de potentiel promu. 

 

L'interview :

Dans un entretien au Parisien, Francis de Percin a analysé la rencontre face aux Herbiers :
"On s'attend à souffrir, mais on a aussi des arguments et on va les faire valoir. Dans les résultats, il y a une amélioration par rapport au début de saison, où on a tâtonné et on se cherchait. On a plus de maîtrise, mais il faut rester vigilant car ça reste fragile. On a des convictions mais pas de certitudes. On ne se projette pas et on ne va pas tirer de plan sur la comète  après dix journées."


Le groupe cristolien :


Kerboriou, Lejeune.
Di Bartoloméo, Fofana, Nlaté, M'Bow, Puygrenier, Furtado, Soaré.
Loriot, Paul, El Hamzaoui, Mandouki, Mimoun.
Kanga, Esnard, Touré.