Après le derby perdu ce weekend, les Béliers doivent se mobiliser en championnat avec l'objectif affiché de jouer la LIgue 2. Première finale demain face à Cholet !

Le contexte

US Créteil : Tout pour le championnat !

Les Jaunes et Bleus doivent vite oublier le match de mardi et surmonter la double déception que constitue l'élimination en Coupe, et le derby perdu face au Red Star (1-2). Richard Déziré n'avait pas galvaudé la doyenne des coupes, en alignant une belle composition. On note qu'il n'a fait ses premiers changements qu'à la 81ème minute, n'utilisant pas les cinq remplacements autorisés dans cette compétition. Jason Buaillon et Fabio Pereira ont été préservés, tandis que Kamel Chergui et Ibrahim Sangaré, qui n'ont disputé que dix minutes. On est donc en droit d'imaginer que ces quatre hommes auront du temps de jeu à Cholet. En jouant ce samedi à 20h, les joueurs de l'USC auront eu un peu plus de quatre jours de repos, contre onze pour Cholet, qui était déjà éliminé. Il est donc probable que des joueurs titulaires contre le Red Star, le soient encore demain soir.

Du côté de l'infirmerie, on surveille toujours les retours de Jacques-Antoine Pelletier et d'Abdelmalek Mokdad (buteur lors des deux derniers matches contre Cholet), ainsi que d'Abdessalem Boujenfa, dont on attend les débuts en équipe première depuis le début de saison, qui donneraient un peu d'épaisseur à l'effectif, en vue des nombreux matches qui arrivent. Ce dernier serait en phase d'réathlétisation et devrait revenir prochainement. Une autre absence dont l'ombre commence à planer sur l'équipe est celle de Juary Soares, suspendu à Sainte-Geneviève. De l'avis de beaucoup, il a dégagé une certaine sérénité à chacune de ses prestations. Une sérénité qui ferait du bien à l'équipe qui vient à nouveau d'encaisser deux buts. Le coach lui offrira-t-il une titularisation pour le jour de son anniversaire ? De plus, Belkouche avait pris un mauvais coup lors du derby, restant un long moment au sol. De quoi inquiéter davantage la patrie cristolienne.

Bru 3Kévin BRU, un élément clé du milieu de terrain cristolien (image uscl.fr)

Rappelons que ce déplacement en Vendée est le premier d'une série cruciale de trois matches en une semaine, contre des adversaires moins bien classés. En effet, nous recevrons mardi 23 et samedi 27 les deux derniers du classement à Duvauchelle. Alors, objectif sept, voire neuf points ? La réussite de cette semaine « commando » conditionnera la suite de la saison, car en cas de mauvais résultats, la montée risque fort de s'éloigner.

SO Cholet : un jeune bateau à la dérive ?

Restant actuellement sur une série noire de quatre défaites et un nul en cinq matches, le SOC a la tête dans le sac. Se sortir d'une telle spirale négative nécessite une certaine force mentale et de l'expérience. Or, la grande majorité des joueurs rouges et noirs a 25 ans ou moins.

En matière de recrutement, Cholet bénéficie du ruissellement des centres de formations de Ligue 1, en récupérant les joueurs qui n'ont pas été retenus au très haut niveau. Ainsi, Mandréa, Mexique ou encore Mboumbouni, arrivent chacun des réserves d'Angers, Monaco et Lyon. On y associe quelques bonnes pioches réalisées dans les divisions inférieures, comme Baldé, N'Chobi (meilleur buteur avec sept réalisations) ou encore le surprenant Maggiotti, déniché cet été en National 3 Corse, à Gallia Lucciana. Résultat : dans cet effectif, le globe-trotteur Mohamed Larbi, du haut de ses 33 ans, fait presque figure de seul élément d'expérience, à l'exception relative de Diaranké Fofana (31 ans), né et formé à Créteil, mais qui n'a pris part qu'à six matches cette saison.

moussa syllaMoussa SYLLA, 21 ans, preuve de la jeunesse choletaise (image SO Cholet)

Redresser un bateau en pleine tempête, cela prend du temps.

Stéphane Rossi et son jeune équipage réussiront-ils à virer de bord et à enrayer leur descente au classement ? Il va d'abord falloir stopper l'hémorragie, car cette équipe a déjà encaissé 29 buts, soient 13 de plus que l'US Créteil. Elle doit retrouver des certitudes. Alors, on les imagine mal se ruer à l'attaque et s'exposer à des contres. Surtout si le staff vendéen a regardé les deux derniers déplacements cristoliens à Laval et Orléans.

Attention tout de même, le SOC garde de beaux arguments offensifs, avec la 4ème attaque du championnat. Ils comptent trois joueurs à quatre buts ou plus et plusieurs défenseurs ont déjà marqué cette saison. Le danger peut donc venir de partout.

Le trio arbitral

C'est le jeune arbitre de 26 ans, Azzedine SOUIFI qui sera au sifflet, assisté de M. LUCZYNSKI et de Mme COPPOLA. Ce sera une première pour les Choletais
En revanche, les Jaunes et Bleus sont plutôt en réussite avec ce trio arbitral. C'est la troisième fois de la saison que M. Souifi arbitrera Créteil, invaincu sous ses ordres, avec un 0-0 à Lyon et la prestigieuse victoire contre Bastia, 2-0.

En clair

Pour ce match qui se jouera sur gazon synthétique, les locaux retrouvent leur enceinte historique du stade Pierre Blouen. On peut clairement parler d'un tournant de la saison pour les deux clubs. Créteil doit faire le plein de points cette semaine pour préserver ses espoirs de montée. Cholet doit stopper une série noire, sous peine de se rapprocher de la zone rouge.
Les deux équipes arrivent conscientes de leurs lacunes défensives. Mais suffit-il de connaître son mal pour le guérir ?
La plupart des joueurs choletais n'étaient pas nés, mais Jeanne Mas chantait « mes luttes, mes faiblesses, je les connais, je voudrais tellement qu'elles s'arrêtent... en Rouge et Noir »...