La première de Richard Déziré sur le banc !

Cela n'a échappé à personne, Carlos Secretário n'est plus le coach de l'US Créteil depuis le 18 décembre dernier, et le match nul 1-1 contre Concarneau. Son successeur, l'ancien technicien manceau Richard Déziré, débarque dans le Val-de-Marne avec une valise remplie d'une expérience qui ne peut qu'aider le club à atteindre le Grâal en fin de saison.
La première étape de cette saga de 2021 emmène nos Béliers du côté de Laval, une formation qui est en concurrence directe pour la course à la montée. Le moment d'observer les premiers choix tactiques du coach. Lui, qui avait déclaré vouloir rester dans la continuité du travail mené par Carlos Secretário, restera-t-il dans un schéma en 4-3-3, ou aurons-nous droit à un peu de fantaisie ? 4-4-2, 4-2-3-1, 4-2-2-2… Une chose est sûre, Richard Déziré est décrit comme un adepte du beau jeu. Les paris sont ouverts !

À la recherche d'un premier succès à l'extérieur !

C'est le principal chantier de Richard Déziré sur le banc cristolien : parvenir à redonner vie au secteur offensif jaune et bleu, qui peine à trouver la faille en championnat. La 17ème attaque du National doit faire mieux, surtout à l'extérieur. Non sans rappeler que l'USC n'a inscrit que deux petits buts à l'extérieur cette saison, à Boulogne (+1 en Coupe de France), la rencontre face à Laval fera sans doute office de bilan de parcours, et représentera le meilleur moyen pour Déziré de diagnostiquer les maux des Cristoliens.

Parce qu'on veut bien démarrer 2021 !

Argh, 2020 est enfin terminée, et avec elle son lot de galères. Si la situation sanitaire empêche toujours le moindre spectateur de poser un pied en tribunes, on aimerait bien voir une série de victoires pointer le bout de son nez pour débuter de la meilleure des manières cette nouvelle année ! Quoi qu'il en soit, l'US Créteil reste sur sept matches sans défaite en National. Un succès à Le Basser permettrait un jeté de cotillons sur les bords de la Marne, et surtout une petite consolation pour les supporters des Béliers qui, à défaut de pouvoir faire le déplacement en Mayenne, pourraient voir d'un bon œil cette deuxième partie de saison !