Après presque deux semaines de pause, l'USC s'apprête à disputer son 14ème match de National de la saison, contre le FC Villefranche-Beaujolais. Sur le papier, la rencontre parait abordable, mais attention au dérapage à Duvauchelle...

Le contexte

Créteil : retrouver le chemin de la victoire !

Le match de vendredi va opposer deux équipes qui n'ont plus connu la victoire depuis déjà trois matches. Avec cependant une nuance du côté cristolien, car les Béliers restent sur une série de cinq rencontres sans défaite, toutes compétitions confondues. Si la spirale est toujours positive à Créteil, c'est grâce aux bonnes performances des joueurs de Carlos Secretario, qui ont su se montrer au niveau à travers un mois d'octobre compliqué, et d'un mois de novembre qu'ils ont assez bien négocié. Le match nul 0-0 contre Bourg-Péronnas reste toutefois une ombre au tableau, avec un secteur offensif qui a, de nouveau, eu du mal à se montrer dangereux. Avec deux autres scores nuls (contre Le Mans et Boulogne), les Jaune & Bleu ont assuré le minimum. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il en faudra plus pour entretenir cet espoir de montée en Ligue 2 qui est l'ambition affichée des dirigeants.

Bru 2Kévin Bru, balle au pied, contre Le Mans (photo site officiel.

Jusqu'alors, l'efficacité n'était pas vraiment au rendez-vous, comme le rappelle le 2-2 obtenu contre Le Mans à Duvauchelle, où les Béliers auraient dû s'imposer mille fois contre ce relégué de deuxième division en grande méforme. Cette efficacité, il faut la provoquer ! A domicile, il ne faudra pas flancher, et réaliser une performance de bonne qualité, à l'image des rencontres contre Cholet (1-0) ou encore Bastia (2-0).

Villefranche : une attaque en berne...

Souvent critiqué dans nos colonnes, le secteur offensif cristolien est néanmoins un, voire deux crans au-dessus de celui de Villefranche. En effet, les Caladois n'y arrivent pas devant les buts. Seulement cinq buts ont été inscrits en 13 rencontres de National. Le ratio « but / minute » est donc logiquement famélique, avec une réalisation toutes les 234 minutes ! Pire encore, car Villefranche n'a plus marqué lors de ses quatre derniers matchs !

villefrancheLes joueurs de Villefranche abattus après le revers contre Annecy (1-0) (photo Le Progrès).

Evidemment, quand on connait la qualité de la défense cristolienne, on se dit que cette statistique effrayante pourrait s'alourdir pour des Tigres caladois déjà en position de relégable.

Une autre question est à se poser : dans quel état physique vont-être les joueurs d'Alain Pochat ? Effectivement, ces derniers vont enchaîner un troisième match en l'espace d'une petite semaine. Une donnée qu'il faudra donc garder à l'esprit.

Le trio arbitral

L'homme en jaune en charge de la rencontre sera Ali DJEJID. Celui-ci sera assisté par Messieurs Yann THÉNARD et Alexandre GNAEDIG. L'arbitre central réalise sa première saison en National, où il a dirigé six rencontres, et a distribué, à l'occasion de celles-ci, 28 cartons jaunes, 2 cartons rouges et accordé 4 pénalties.

L'historique des confrontations

Seul un match entre ces deux formations a eu lieu dans l'Histoire, et ce n'est pas un très bon souvenir pour les supporters cristoliens. En effet, alors qu'ils menaient 2-1, les coéquipiers de Ludovic Pancrate s'étaient fait égaliser à la dernière seconde à 2-2, lors de cette maudite soirée du 27 novembre 2019. Oui, vous l'avez compris, un an jour-pour-jour après, les Béliers voudront prendre leur revanche !

En clair...

Une victoire ferait beaucoup de bien pour les Cristoliens. Non seulement elle permettrait de gagner des positions au classement, mais elle serait surtout bénéfique pour la spirale positive, qui pourrait cumuler à six matches sans défaite, toutes compétitions confondues ! Villefranche est une équipe abordable pour les Cristoliens, Cependant, vendredi, il faudra respecter l'adversaire, et ne pas lui faire de cadeau.

Allez Créteil !