Dans 48 heures, les Béliers seront mis à rude épreuve pour protéger la forteresse cristolienne. Face à eux, l'équipe de Bruno Irlès, et des Quevillais qui auront soif de victoire.

Le match

Les enjeux

On pourrait presque parler de « choc » du haut de tableau entre Créteil et QRM. Les Béliers sont classés à la 3ème place, avec une défense solide, mais une attaque qui n'a pas encore réglé la mire. Pour sûr, les Jaune & Bleu vont vouloir prolonger cette série d'invincibilité à 5 matchs sans défaite, mais aussi gagner devant leur public. Chose qu'ils avaient eu du mal à faire en 2019-2020 face aux normands. Vendredi, il sera aussi question d'affirmer son statut d'outsider à la montée, et ainsi envoyer un vrai message aux autres concurrents car, en face, il y aura un sérieux client.

En effet, Quevilly-Rouen Métropole a réalisé un timide début de saison, avant de reprendre du poil de la bête en enchaînant 5 matchs sans défaite d'affilée. Les finalistes de l'édition 2012 de la Coupe de France sont donc en forme, eux qui ne se sont jamais inclinés à l'extérieur.

DSC 9884 1024x683

Un duel de défenses

Quand la meilleure défense du National rencontre la deuxième, on pourrait s'attendre à un match fermé, avec très peu d'occasions. Espérons que la rencontre ne va pas prendre cette tournure, et que les Cristoliens vont se montrer dangereux dans la surface adverse, à l'image de la prestation contre le SO Cholet. En revanche, on aimerait bien éviter un nouveau 0-0.

Les dynamiques des deux équipes

Vendredi, le stade Dominique-Duvauchelle va accueillir deux équipes en forme. Peut-être même deux prétendants à la montée.

Créteil : la meilleure équipe à domicile du National

Il y a des chiffres qui ne trompent pas : l'USC est actuellement l'équipe qui a engrangé le plus de points en quatre réceptions. Avec 10 unités sur 12 acquises, les Béliers ont fait de l'enceinte francilienne une vraie place forte de ce championnat de National.

QRM : Au moins un but marqué à chaque match à l'extérieur

Tout roule très bien pour le club professionnel. Après la défaite contre Boulogne en ouverture, l'équipe menée par Bruno Irlès, l'homme qui a fait monter le Pau FC en Ligue 2, semble avoir pris le bon wagon pour la suite de la saison. A l'extérieur, QRM fonctionne très bien, avec 5 points obtenus en 3 sorties, avec à chaque fois au moins un but marqué. Mais face à la défense aux 5 clean-sheets en championnat, cela sera sans doute une toute autre histoire...

Andrew JUNG : un poison à surveiller

Jung 1

Auteur d'une superbe entame de saison avec les Rouges et Jaunes avec 5 buts inscrits (soit un de plus que toute l'équipe de Créteil en 7 matchs...), Andrew Jung est en train d'exploser. L'attaquant de 22 ans a connu la Ligue 2 avec Châteauroux, et le National avec Concarneau, l'année dernière. Nul doute que le staff cristolien aura décelé en lui une véritable menace pour la charnière centrale, qui devra être très solide vendredi, pour empêcher un nouveau coup d'éclat.


Le contexte

La dernière confrontation

Il ne faut pas remonter à très loin dans les annales pour revoir un Créteil / QRM. En effet, le 14 février 2020, les Rouges triomphaient des Jaunes et Bleus sur le score sans appel de 3 buts à 1. Un non-match des Cristoliens, qui étaient à l'époque dans une grande méforme. Autant dire que la donne a bien changé !

Le trio arbitral

Une fois n'est pas coutume en National : un grand nom de l'arbitrage français va se déplacer à Duvauchelle pour diriger la rencontre : Nicolas RAINVILLE. L'arbitre international français a déjà arbitré des matchs du PSG, de l'OM, de Ligue des Champions et d'Europa League. Bref, il tiendra le sifflet pour la première fois en National. En quelques chiffres, M. Rainville a dirigé 137 rencontres de Ligue 1 et 98 de Ligue 2. Il devrait donc avoir l'expérience pour arbitrer en trosième division... Il sera assisté par Sébastien LEMAIRE et Jordan RICHE.

Les déclarations

Yamadou FOFANA (sur uscl.fr) : « Il est vrai que nous n’avons toujours pas perdu à Dominique Duvauchelle, j’espère que nous allons poursuivre dans cette dynamique. C’est très important que gagner à la maison et nous allons faire le maximum pour préserver notre position et gagner ce match

Bruno IRLES (en conférence de presse d'après-match, après la victoire des siens 2-0 contre le FC Sète) : « Sète, ça fait 1 mois qu'ils ne jouent pas, ça peut nous faire relativiser cette victoire. Cela sera une autre histoire dans 3 jours, Créteil fait un gros début de championnat, on a uniquement 2 jours de récup', les joueurs le savent. On va aller à Créteil pour gagner »

Les groupes

On notera que Secretario a convoqué 17 joueurs. L'un d'eux restera donc en tribune. A contrario, le groupe convoqué par Bruno Irles ne se compose que de 15 individualités, comme s'il n'avait pas assez d'hommes dans son effectif. Le coach portugais partira donc avec un léger avantage et plus de marge de manoeuvre avec 1 joueur de plus sur le banc que son collègue normand. 

Notons au passage le retour à Duvauchelle de Romain Lejeune, en tant que 3è gardien et entraineur des gardiens de l'effectif normand. 

US Créteil : Stéphane Véron ; Romain Cagnon  - Jacques-Antoine Pelletier ; Yamadou Fofana ; Daniel Martins; Mady Soaré ; Zakaria Belkouche ; Juary Soares, Alexandre Pardal - Mathias Llambrich ; Fábio Pereira ; Jason Buaillon ; Christopher Baptista ; Loïc Baal ; Abdelmalek Mokdad - Souleymane Sawadogo ; Kamel Chergui

QRM : Lejeune, Anzimati, Taillan, Sangare, Haddad, Belkorchia, Behassa, Dadoune, Padovani, Jung, Toussaint, Gobron, Rotsen, Remars, Nade. 


L'impatience nous envahit avant cette huitième journée de championnat. Un match pour continuer à affirmer son statut d'outsider : un rendez-vous à ne pas manquer au stade Duvauchelle, vendredi à 20 h !

Allez les Béliers !