Après la belle victoire obtenue la semaine dernière contre le SO Cholet (1-0), les Béliers pouvaient enchaîner avec une deuxième victoire consécutive. Mais ils n'ont pas eu assez de réussite pour faire trembler les filets du gardien annécien.

Vendredi, on a eu le droit au meilleur match de la saison des Cristoliens, avec une performance très satisfaisante contre des Choletais impuissants. De bon augure pour le déplacement à Annecy, fraîchement promu de N2, et qui a subi de nombreuses coupures à cause de la COVID-19. La série de trois matchs sans défaite tenait toujours, et pouvait même cumuler à quatre rencontres sans perdre. L'autre interrogation de ce match était de voir si Créteil allait inscire son premier but à l'extérieur, pour ainsi lancer sa saison sur les routes de France...

Le match

C'est sur la « pelouse » du stade des Grangettes de Rumilly que M. Ustaritz donne le coup d'envoi du match, toujours sous les yeux des Ultras Créteil, qui ont fait le déplacement en Haute-Savoie.

1ère MT : Véron en patron

Après un round d'observation de quelques minutes, Annecy s'offre une énorme occasion dans la surface cristolienne : Ahmed Mogni, le meilleur buteur des Rouges, centre au second poteau pour Migouel Alfarela, mais Stéphane Véron montre toute l'étendue de son talent pour repousser sa reprise à bout portant (7'). Un premier avertissement pour les Franciliens, qui répondent par un corner de Fofana repris par Belkouche, qui rate le cadre (9'). Malgré ces deux actions, la rencontre reste très équilibrée et ouverte.

Peu avant la 40ème minute, Jonathan Gonçalves est à la retombée d'un centre qui vient du côté droit, et parvient à décocher une tête... superbement écartée par Véron (38') ! Une nouvelle grosse occasion pour les Annéciens. Quelques minutes plus tard, Sawadogo trouve l'espace, mais dévisse complètement sa frappe, qui passe loin des buts de Julien Pérez (43').

C'est la mi-temps aux Grangettes, et Annecy s'est procuré deux opportunités de taille. Il faut réagir, car les Béliers ont la capacité d'aller chercher les trois points.

migouel vs creteil 795x400

2ème MT : Le match se débride enfin

Au retour des vestiaires, l'intensité de la rencontre baisse, et il n'y a plus grand-chose à se mettre sous la dent. Toutefois, sur un corner anodin, Créteil obtient une invraisemblable occasion de but : après un cafouillage dans la surface annécienne, Juary Soares se retrouve seul, à trois mètres de la ligne, mais son tir est contré in-extremis par Mendy (64') ! Trois minutes plus tard, Mokdad trouve un boulevard sur son côté droit, et repique sans dificulté dans l'axe, mais il bute sur Pérez (67').

Cependant, c'est à la 75ème que les Béliers vont se procurer leur meilleure occasion : encore sur un corner, Chergui fait une déviation parfaite pour Belkouche, qui voit sa tête plogeante arrêtée sur sa ligne par Pérez... qui renvoit le ballon sur Pelletier, qui trouve la transversale sur cette tentative dans un angle fermé. 

En toute fin de match, Chapuis envoie une mine vers Véron, qui repousse le ballon vers Nicolais Poulain, qui pense ouvrir le score. Mais le drapeau se lève, et le but est annulé  au grand bonheur de tous les cristoliens, alors qu'il n'y avait peut-être pas hors-jeu. Soulagement lorsque l'arbitre siffle la fin du match. Nouveau match nul pour l'USC.

Créteil toujours muet à l'extérieur

Deux petits points en trois déplacements pour les Jaune & Bleu, qui n'arrivent pas à capitaliser sur les bons résultats obtenus à Duvauchelle. Pire encore, ils n'ont toujours pas inscrit le moindre but en déplacement. Un problème qu'il faudra impérativement résoudre à Bauer, dans 2 semaines, pour le derby le plus chaud d'Île-de-France !

Du côté de la qualité de jeu, la fin de match était vraiment de très bon niveau. Carlos Secretario disait que l'équipe « montait en puissance » : manifestement oui, c'est le cas, et c'est une très bonne nouvelle.

La feuille de match :

A Rumilly (stade des Grangettes), FC Annecy - US Créteil 0-0

Arbitre : M. Ustaritz

Spectateurs : 880

Avertissements : Kashi (24e), Garby (31e), Fillon (45e), Rocchi (90e+4) au FC Annecy ; Soares (54e), Fofana (62e), Baal (87e) à Créteil

FC ANNECY : Pérez – Mendy, Goncalves (cap), Chapuis, Garby (Marie, 85e) – Alfaréla, Fillon, Kashi, Mogni (Rocchi, 71e) – Banvo, Le Tallec (Poulain, 77e)

CRETEIL : Véron – Pelletier, Belkouche, Soares, Fofana (cap) – Pereira - Mokdad, Baal, Baptista (Llambrich, 88e), Sawadogo - Chergui (Buaillon, 80e)

Au classement :

Avec ce match nul, Créteil conserve sa place sur le podium du National, à deux points du Stade Lavallois. Annecy reste dans la zone de relégation, avec 3 points en 4 matchs. Enfin, le prochain adversaire des Cristoliens, QRM, est 10ème avec 6 points en 5 rencontres.

Journée 7

Prochain rendez-vous : Quevilly-Rouen Métropole !

Place à une nouvelle réception à Duvauchelle, avec l'opposition entre Créteil et QRM. L'équipe coachée par Bruno Irlès aura fort à faire pour faire tomber la forteresse des Béliers !

Crédit photo : Site officiel du FC Annecy