Du mieux dans la prestation des Béliers ! À Duvauchelle, l'US Créteil a su contrecarrer les plans de la vaillante équipe du Stade Briochin, grâce à un doublé de Kévin Farade.

On attendait une réaction après ces trois premiers matchs de championnat peu satisfaisants. Les Jaune & Bleu n'ont pas brillé, mais ont assuré l'essentiel avec les trois points de la victoire. Cependant, Saint-Brieuc, fraîchement promu qui surfe sur la dynamique de la montée, a montré un visage plus convaincant... Peut-être à cause d'une défense qui n'a pas affiché son habituelle sérénité ?

1ère MT : Il ne fallait pas arriver en retard !

La saison dernière, le gros point faible de Créteil à domicile était ses entames de matchs douteuses qui permettaient souvent à l'adversaire d'ouvrir le score. Mais comme dirait le vendeur de lunettes : ça, c'était avant ! 5 minutes après le coup d'envoi ordonné par Marc Bollenger, Abdelmalek Mokdad se retrouve seul sur son couloir droit. Grosse erreur des Briochins ! L'ailier n'en demandait pas tant, et offre un caviar à Kévin Farade, qui trompe Maxime Pattier d'une tête sompteuse (1-0, 5') ! Pour sa première titularisation, l'ancien buteur de l'AF Bobigny trouve la faille en 5 petites minutes !

Ceci étant fait, les promus se montrent souvent dans la moitié de terrain cristolienne, allant jusqu'à se permettre des combinaisons qui plaisent aux yeux. C'est finalement sur une action plus ou moins anodine que les griffons vont revenir au tableau d'affichage : au duel avec Mady Soaré, Dutournier sert Le Méhauté de la tête, qui tente sa chance à quelques mètres des buts : c'est l'égalisation. (1-1, 15'). Tout est à refaire pour les Béliers, qui auraient même pu voir les Griffons passer devant si Devon Romil n'avait pas été signalé hors-jeu (22') !

Le match semble tourner à l'avantage des visiteurs, mais c'est sur une véritable erreur de promu que l'USC va reprendre (définitivement) l'avantage sur sa pelouse. À la suite d'un excellent pressing des Cristoliens qui met la relance briochine en grande difficulté, Souleymane Sawadogo parvient à dévier le ballon pour Kévin Farade, dans la surface. L'avant-centre ne se fait pas prier pour crucifier sur sa ligne Maxime Pattier (2-1, 38') ! C'est le doublé pour lui, qui montre toute son efficacité à Duvauchelle !

KSC7MXOKUPIZYGVXY3UVWEOFOQ

2ème MT : Créteil subit, mais tient le score !

La seconde période est moins entraînante que la première. Au retour des vestiaires, les Béliers laissent la possession à Saint-Brieuc, qui multiplie les assauts devant la cage de Stéphane Véron, sans pourtant se montrer très dangereux, tandis que le seul tir intéressant du côté Cristolien est la reprise de volée de Captain Jason aux abords de la surface (55').

La fin de match sera en faveur de Saint-Brieuc, qui va pousser, mais sans trouver l'ouverture. D'abord sur une frappe d'Illien qui oblige Véron à se détendre sur sa ligne (70'), puis avec la belle situation de Le Méhauté qui voit son tir contré par Belkouche (77'). Saupoudrez le tout d'une présence quasi-permanente des Briochins dans notre moitié de terrain, et on obtient dix dernières minutes stressantes. Mais la délivrance arrive au terme de longues minutes lorsque M. Bollenger siffle la fin du match ! Deuxième victoire des Béliers, qui prolonge leur série d'invincibilité à Duvauchelle !

Du mieux ?

Oui, la prestation est meilleure que celle d'Avranches et d'Orléans, mais le danger en attaque n'est pas toujours présent malheureusement. Le pressing mis en place par Carlos Secretario a, en revanche, montré toute son efficacité avec le deuxième but de Kévin Farade. Des prises de risques plus intéressantes, avec un bloc plus haut sont à signaler. Les Béliers sont en progès !

Le résumé du match :

La feuille de match cristolienne :

CRÉTEIL - SAINT-BRIEUC : 2-1 (1-1)

Spectateurs : 800 / Arbitre : M. Bollengier.

Buts - Créteil : Farade (5e, 39e) ; Saint-Brieuc : Le Méhauté (16e).

Avertissements - Créteil : Baptista (25e), Sawadogo (37e) ; Saint-Brieuc : Aboubakari (55e).

Créteil : Véron - Martins, Soaré, Belkouche, Pelletier - Pereira, Buaillon (cap.), Baptista - Sawadogo (Baal, 88e), Farade (Sangaré, 63e), Mokdad (Lankar, 59e). Entraîneur : Carlos Secretario.

Saint-Brieuc : Pattier - Le Marer, Angoua, Simon, Vargas Rios - Bloudeau, Aboubakari (Illien, 65') - Romil (Fombertasse, 55'), Le Méhauté, Allée - Dutournier (N’Diaye 79'). Entraîneur : Maxime D'Ornano.

Au classement, Créteil remonte !

 Avec ce succès, les Jaune & Bleu retrouvent le haut du classement avec cette quatrième place, à égalité avec Concarneau et Boulogne-sur-Mer, qui n'ont pas encore joué dans cette 4ème journée du National. Le Stade Briochin reste dans le ventre mou, à la 7ème place, tandis que le prochain adversaire des Béliers, le Sporting Club de Lyon, est à la peine et est lanterne rouge du championnat. De bonne augure pour vendredi prochain ?

Journée 4

Prochain rendez-vous ; le SC Lyon !

Ordre est donné de continuer sur cette lancée, et de monter en température face à un adversaire en grosse difficulté dans ce début de championnat. L'occasion d'aller ouvrir son compteur en déplacement ! Allez les Béliers !

Crédit photo : Anthony Dibon/LP/Icon Sport