La saison 2019-2020 de National va reprendre ses droits ce vendredi. Créteil va alors démarrer son année contre une formation en difficulté, Le Puy. La formation auvergnate est engluée dans la zone de relégation, mais a tout de même récemment réalisé une improbable sensation, en allant s'imposer sur la pelouse du leader palois...

Les fêtes sont passées par là. Mais la trêve hivernale est désormais sur le point de se terminer. Les joueurs et les staffs techniques des dix-huit formations du troisième échelon du football français ont pu se ressourcer (au sens propre comme au figuré) en famille, mais l'heure est désormais à la reprise du championnat. Faisons un rapide point sur cette dix-huitième journée de National, qui verra les Béliers se heurter à des Ponots en regain de forme. Affrontement de promus en vue !

Refaire le coup de l'année dernière ?

La question ne se pose plus pour les joueurs cristoliens : il faut impérativement aller chercher les trois points contre une équipe moins bien classée, ne serait-ce que pour recoller avec le peloton de tête du National, mené par Dunkerque. En effet, après la belle série de cinq matchs d'invincibilité, dont deux victoires consécutives, la défaite contre l'US Avranches marque un véritable coup d'arrêt. Et si nous pouvions y voir un signe ? Et si Créteil nous refaisait le coup de l'année dernière, en National 2 ? Vous vous souvenez certainement de cette retentissante défaite (3-1) sur la pelouse du stade Chéron de Saint-Maur, pour la dernière rencontre de 2018. Les Jaunes et Bleus s'étaient alors complètement ressaisi pour doubler l'IC Croix, et réaliser une superbe série d'invincibilité lors de la phase retour, qui a amené à la montée en National.

Certes, il y a une division de différence, et voir les Béliers réaliser cet exploit en National se rapprocherait plus de l'utopie que de la réalité. Mais difficile de voir Créteil rester englué dans le ventre mou du championnat jusqu'au bout, car il est clair que les Béliers sont capables de mieux.

La partie contre Le Puy répondra donc à cette question : Créteil pourra-il se mêler à la course à la Ligue 2 ? Les trois points constitueraient, dans tous les cas, un bon début de réponse.

puygrenier1L'USC devra faire un match sérieux contre l'équipe fétiche de Sébastien Puygrenier.

Le Puy : surprise ?

Et pourtant, ils revenaient de très loin ! Dix matchs de suite sans trouver la voie du succès, la pire défense du championnat et, en prime, le statut de lanterne rouge du National. Un rôle difficile à encaisser pour Le Puy, qui avait clairement affiché son ambition de maintien. Mais depuis deux journées maintenant, les Ponots ont su contester la hiérarchie, et de la meilleure des manières, en allant réussir ce que l'on croyait impossible de leur part avec ce succès à Pau. La suite verra Le Puy tenir le match nul contre Villefranche. Vous l'avez donc compris, Le Puy a réalisé deux très bonnes opérations contre des prétendants à la montée. Nul doute donc que les Auvergnats ont repris du poil de la bête.

Soulignons un dernier détail important. Le Puy était, jusqu'à la semaine dernière, toujours en lice en Coupe de France. Opposés à Limonest (oui oui, encore eux !), les Ponots n'ont pas su profiter de leur large supériorité numérique (Limonest était réduit à 9 durant les prolongations) pour plier le match. Le résultat de la séance de tirs au but a rendu son verdict sans appel : Le Puy est éliminé de la Coupe de France ! Les Auvergnats auront donc quatre jours de repos avant la rencontre de vendredi avec 120 minutes dans les jambes. Sans oublier un moral certainement touché. Le match contre nos Béliers ne représentera donc pas le premier match de l'année 2020 pour eux.

Creteil Boulogne 1 0A quoi bon une belle victoire à domicile si on ne peut la partager avec son public ?

En bref...

Il faudra donc faire preuve d'une rigueur inébranlable pour aller chercher les trois points contre Le Puy. Les Cristoliens avaient brillé contre les Ponots lors de la phase aller, en allant empocher trois points en terre auvergnate (2-3). Ce vendredi, la situation des deux équipes sera bien différente d'août dernier, et cela ressemble bien à une toute nouvelle opposition entre ces deux promus, dont on souhaite revoir Créteil en sortir vainqueur. Toutefois, attention, car l'adage "tout le monde peut battre tout le monde" n'a jamais aussi bien porté son nom que dans ce mystique championnat de National, aussi indécis que libertin.