Pour la dernière de l'année 2019, Créteil se déplace à Avranches. Les Normands, qui ont pourtant bien débuté la saison, se retrouvent aujourd'hui enlisés dans le milieu de tableau. Intéressons-nous à leur forme, à quelques heures de leur affrontement contre des Béliers déterminés à continuer leur bonne série.

Créteil en grande forme, Avranches en difficulté 

8 Avranches

Un bilan de neuf points et une invincibilité qui tient depuis déjà cinq rencontres, dont deux victoires consécutives contre les Gaziers et Concarneau : c'est avec ce bilan très encourageant que Créteil se prépare à prendre la route de la Normandie.
Aujourd'hui placés à la huitième position, les Béliers ont réussi à faire plier la défense des Thoniers la semaine dernière, en inscrivant quatre buts. Le secteur offensif cristolien a donc tourné à plein régime pour aller glaner cette victoire à Duvauchelle. Rappelons que les Franciliens possèdent désormais la cinquième meilleure attaque. De bon augure à deux jours d'une rencontre qui pourrait lancer Créteil sur une autre dynamique, celle de la course à la montée...

Avec en plus un bilan satisfaisant à l'extérieur (avec 10 points obtenus), qui en fait la neuvième équipe la plus performante hors de ses bases, aucun bastion ne semble pouvoir effrayer les Béliers. Néanmoins, soulignons un point noir dans le succès contre Concarneau, et qui pourrait jouer des mauvais tours aux Jaune et Bleu : le relâchement en fin de match. Car après avoir facilement mené 4 buts à 0, Créteil a ralenti la cadence et encaissé deux buts évitables. Un relâchement qui leur a tout même coûté le statut honorable de meilleure défense du National... Avec quatre buts concédés, le dernier quart d'heure s'avère être la période où les Béliers encaissent le plus de buts. Mais paradoxalement, il s'agit aussi du moment où l'USC score le plus, avec cinq réalisations. Espérons donc que la balance va pencher cette fois du bon côté...

 

SGS USC2019 5

Espérons que l'USC redevienne conquérante hors de ses bases, comme ici à Sainte-Geneviève la saison dernière (1-3).


La formation menée par Frédéric Reculeau est pour sa part dans une période assez sombre. En effet, avec trois défaites de rang, Avranches est rentré dans le rang en National et a même quitté la première partie de tableau. Une position assez surprenante quand on sait que les Normands flirtaient avec le podium il y a de cela quelques semaines encore. Mais la trosième division française étant un championnat extrêmement serré, cette dégringolade n'a pas anéanti tout espoir de Ligue 2. Dans tous les cas, il est encore trop tôt pour se prononcer.

L'attaque avranchaise est elle en berne, littéralement. Avec seulement quatorze burs inscrits, le secteur offensif est dans une impasse, puisque les Normands n'ont plus marqué depuis trois rencontres. En d'autres termes, cette inefficacité dure depuis déjà 285 minutes ! Une véritable urgence va donc animer les coeurs des attaquants d'Avranches vendredi.

Pour en terminer avec cette comparaison des formes des deux équipes, mettons en lumière les mauvais débuts de seconde période des Avranchais, qui ont pris cinq buts au retour des vestiares contre seulement trois inscrits. Nul doute qu'il faudra aussi maintenir la pression en fin de match du côté des Béliers, car la défense bleue et blanche a déja rompue à quatre reprises dans le dernier quart d'heure. Néanmoins, les Normands ont à leur actif autant de buts marqués sur la même tranche de jeu.

Créteil sur la pente ascendante, à l'inverse d'Avranches 

6POS

Nous parlions de la rude période que traverse actuellement Avranches : nous en voyons l'évolution claire ici. En seulement trois journées, les Avranchais ont chuté de la trosième place (synonyme de barrages) à la dixième position, soit deux places derrière Créteil.
Les formes des deux équipes sont donc totalement différentes, mais on le sait bien, et vous l'avez peut-être constaté avec la victoire du Puy à Pau samedi dernier : tout le monde peut battre tout le monde en National !

Les Normands font du surplace, Créteil remonte à la surface 

6PTS

Après un début de saison sensiblement identique, force est de constater que les chemins des deux formations se sont séparés à l'issue de la onzième journée, à une période où Créteil souffrait d'une série de plusieurs matchs sans victoire. Avec cette période désormais révolue, l'USC a fait une très belle remontée au classement pour reprendre contact avec le groupe de tête. Un wagon duquel Avranches a décroché, puisqu'ils naviguent désormais en seconde partie de tableau. 
Malgré tout, un seul petit point sépare Cristoliens et Avranchais. Il serait alors plaisant de voir cet écart arriver à quatre points vendredi soir; à l'issue de la phase aller du championnat de National...
Oui, Noël approche à grands pas. Et avec ce contexte tendu tant dans les tribunes cristoliennes que sur les quais de la RATP, une victoire contre Avranches serait un beau cadeau que pourrait nous offrir les Béliers.

SEULEMENT US CRETEIL