Pour le compte de la seizième journée du championnat de National, l'US Créteil reçoit Concarneau. L'occasion de regarder en détails l'adversaire de la semaine avec notre "oeil du Bélier".

Pour la forme, avantage Créteil

5 Concarneau

Pour la dernière de 2019 devant ses suppoerters, les Béliers vont se heurter à l'US Concarneau, une formation moins bien classée que les Franciliens, et qui est surtout à la peine en championnat. En effet, les Thoniers sont restés muets devant les cages adverses depuis 525 minutes, soit plus de cinq matchs et demi ! Une statistique qui joue évidemment en la défaveur de Concarneau, qui possède d'ailleurs l'avant-dernière force offensive du National, avec seulement dix buts inscrits (seul le Gazélec Ajaccio fait pire, avec huit réalisations). De bonne augure donc, quand on sait que Créteil possède la meilleure défense du championnat...

Sur les cinq derniers matchs, Concarneau n'a marqué qu'un seul petit point, contre Villefranche. Le reste de cette mauvaise série est constitué de défaites. Les hommes de Benoît Cauet espèrent donc relancer une saison, déjà très compliquée, avec une victoire dans le Val-de-Marne.

Justement, les Cristoliens l'ont déjà relancé, leur saison, grâce à un succès contre le Gazélec Ajaccio suite à une très longue période de matchs sans victoire. La tempête étant enfin passée, la formation menée par Carlos Secretario peut à nouveau viser les trois points, contre un adversaire en méforme.
En fait, il s'agit du même schéma qui précédait le match contre les Corses : une équipe en face moins bien classée, traînant une mauvaise série en cours ainsi qu'une attaque en berne. Les Cristoliens pourront à nouveau compter sur Abdelmalek Mokdad, buteur sur pénalty lors de la dernière rencontre. Enfin, les Jaune et Bleu vont espérer un bon rendement de leur ligne d'attaque, la huitième du championnat avec dix-huit buts marqués, pour continuer ce qui peut être le début d'une nouvelle belle série.

Pour terminer avec cette première infographie, parlons de la chronologie des buts. En effet, il s'agit d'une statistique importante et qui montre assez bien la façon de jouer des deux équipes. On le constate encore aujourd'hui, l'équipe de Concarneau a, en général, du mal à rentrer dans leur match car ils ont ainsi encaissés neuf buts en première période.
Créteil aussi, puisque les Béliers ont concédés trois buts dans le premier quart d'heure de jeu... Et si finalement la clé du match se trouvait ici ?

 Les Béliers au-dessus au classement

5POS Concarneau

Depuis la deuxième journée, Créteil est toujours resté devant les Thoniers. Une statistique symbolique, qui montre bien les ambitions différentes des deux formations, car quand l'une souhaite un maintien rapide pour pouvoir nourrir d'autres ambitions, l'autre semble destinée à batailler pour sa survie en National...

Concarneau qui d'ailleurs, est tombé une seule fois dans la zone de relégation, après la septième journée. Aujourd'hui à égalité avec Quevilly-Rouen-Métropole, qui occupe la place de premier relégable, tous les points pris par les Concarnois seront importants en vue de cette course au maintien.

Créteil à l'étage supérieur

5PTS Concarneau

Huit points, c'est aujourd'hui ce qui sépare les deux Unions Sportives. Les Thoniers font du surplace depuis la dixième journée, moment où les Cristoliens ont creusé l'écart. Espérons qu'à la fin du match, la différence de points sera de onze points...
Cela serait une excellente opération pour les Béliers, dans la continuité de la victoire contre les Gaziers.

En Coupe, même destin...

La semaine dernière s'est déroulé le huitième tour de la Coupe de France. Créteil et Concarneau étaient opposés à deux formations de National 3, respectivement Gonfreville et Sablé-sur-Sarthe. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le fiasco a été partagé ! Les deux représentants de National ont été éliminé, ce qui n'était pas idéal pour renforcer le capital confiance des deux équipes.
Au final, même constat que pour la réception du Gazélec : un adversaire en difficulté, trois points essentiels à aller chercher !