Pour le compte de la quinzième journée (déjà !) du championnat de National, Créteil va recevoir un relégué de Ligue 2, le Gazélec Ajaccio. L'occasion de se replacer dansl le bon wagon au classement...

C'est un match que l'on pourrait d'ores et déjà qualifier de "tournant" de la saison de Créteil. En effet, nos Béliers s'apprêtent à affronter, ce vendredi, un relégué de Ligue 2, qui plus est relégable à l'aube de cette journée. Regardons de plus près les quelques points clés de cette partie...

Créteil, définitivement relancer la machine

Grosse période de disette du côté cristolien. Avec sept matchs de rang sans pouvoir aligner la moindre victoire, les Jaune et Bleu ont récemment un peu gâché leur début de saison prometteur sur le terrain et intéressant sur le plan comptable. Aujourd'hui malheureusement classé dans la seconde partie du tableau (l'USC pointe à la dixième place du championnat de National), Créteil peut malgré tout réagir en empochant devant son public trois points qui lui ferait un bien fou. Pour ce faire, il faudra s'imposer face au Gazélec Ajaccio, récent pensionnaire de l'élite du football français.
Mais, rappelez-vous, il y a de cela plus de deux mois, Créteil s'était imposé face à l'AS Béziers avec la manière, sur le score de trois buts à un. Espérons donc que les Béliers vont pouvoir rééditer cette performance à Duvauchelle, après un timide match nul au Stade Francis-Le-Basser de Laval !

 

kop 75 ans

Gazélec Ajaccio, attention à la bête blessée

On vient de le dire, le Gazélec est un ancien pensionnaire de Ligue 1, et tout juste relégué de Ligue 2. Autrement dit, ils auraient pu faire figure d'épouventail dans ce championnat. Malheureusement pour eux, il n'en est rien, et les Corses sont mêmes, au moment où l'on écrit ces lignes, relégables en National 2 ! Rappelons aussi qu'ils avaient débuté ce nouvel exercice sur une note assez burlesque (une défaite par forfait au Red Star !).

Néanmoins, relevons un fait important de ce championnat : le Gazélec n'est sorti de la zone rouge que durant deux petites journées (J7 et 8) ! Un mal certainement profond donc, qui pourrait paradoxalement pousser l'équipe vers un succès qui devient, journée après journée, de plus en plus urgent.

Avec onze unités, une seizième position, et une élimination en Coupe de France (par l'ASM Belfort, National 2), le Gaz ne jure désormais que par le National. Attention donc, du côté de Créteil !

 

74570966 534338170475542 3853668494486798336 n

En bref...

Il s'agit d'un match où Créteil retrouve l'impératif de marquer des points. Un relégable qui cherche la victoire depuis huit matchs, toutes compétitons confondues, ne doit pas impressionner les hommes de Carlos Secretario, même si le Gazélec possède un passé glorieux. La vigilence est de mise car dans ce championnat, comme tout le monde le répète depuis le début, toutes les équipes se valent...