Pour le quatrième numéro de notre désormais traditionnel Oeil du Bélier, nous allons nous intéresser au prochain adversaire de l'USCréteil : le Stade Lavallois.

Un début de saison mitigé

2 Laval

Pour Laval, le début de saison n'est pas véritablement une franche réussite. En effet, une huitième place en National ne peut être satisfaisante pour une formation qui, il y a encore trois saisons, évoluait en Ligue 2.
Néanmoins, soulignons l'important succès lavallois obtenu contre le Gazélec Ajaccio récemment, sur le score de deux buts à rien. Un gros bol d'air, après deux fausses notes dont un match nul contre Villefranche, et une défaite à la maison contre Pau. Autrement dit, il est clair qu'après cette dernière victoire, Laval va vouloir continuer sa remontada au classement.

Pour nos Béliers, l'objectif est simple : retrouver la voie du succès. Et oui, cela fait déjà environ deux mois que Créteil ne s'est plus imposé en National. Trop longtemps privé de succès, l'USC se doit de réagir face à un adversaire de classement semblable. Les Jaune et Bleu sortent d'un match nul extrêmement cruel contre Villefranche, où pendant de très nombreuses minutes, ils auront entrevus la lumière de la victoire. En vain.
Créteil, septième formation à l'extérieur, totalisant neuf points sur les routes de France, peut donc réaliser un coup très intéressant si les hommes de Carlos Secretario parvenaient à s'imposer en Mayenne.

Tic-tac, tic-tac...

Si vous nous permettez une petite métaphore sur ces deux équipes, alors nous pourrions aisément dire que Laval et Créteil sont deux belles cylindrées diesels. Elles démarrent timidement, comme le montre la chronologie des buts ; où l'on voit que Cristoliens et Lavallois ont marqué respectivement cinq et deux golazos dans la première demi-heure. A l'inverse, une fois que la machine est lancée, Créteil et Laval sont inarrêtables dans les ultimes trente minutes de jeu (respectivement huit et neuf buts). Attendons-nous donc à un bel affrontement, et s'il y a lieu, à une fin de match explosive !

Le jeu du chat et de la souris :

2 Laval

A toi, à moi, à toi, à moi... Un véritable chassé-croisé entre les Franciliens et les Mayennais s'est installé depuis le début de la saison. Néanmoins, nous pouvons remarquer un petit coup de mou entre la sixième et la onzième journée du côté de Laval. Une mauvaise série qui les a vu retomber à la onzième place... Mais, depuis celle-ci, le Stade a entamé une petite remontée au classement...
Pendant ce temps-là, Créteil ne réussit plus à récupérer les trois points, et petit à petit, commence à rentrer dans le rang dans le milieu de tableau du championnat de National. Tout cela, malgré parfois de bonnes (et belles...) prestations de la part de nos Béliers.

Comme un miroir :

2Laval

Enfin, terminons notre analyse par ce graphique, qui montre deux saisons en quelques points semblables. Créteil dominait, certes de quelques unités seulement...jusqu'à la treizième journée, où Laval est repassé devant au compteur.
N'est-ce donc pas le moment idéal pour reprendre l'avantage ?