Désormais, avant chaque match de l'US Créteil, nous allons présenter notre "oeil du Bélier " pour vous révéler quelques chiffres clés sur l'adversaire du vendredi. Au tour du FC Villefranche Beaujolais...

Villefranche, à fond la forme !

2. Villefranche bis

Créteil s'attaque cette fois-ci au troisième du championnat, après avoir chuté devant son public contre le leader dunkerquois. Et surtout après avoir récupéré un point - disons-le, miraculeux - contre le dauphin palois. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela ne sera pas une mince affaire de terminer ce terrible enchaînement par une victoire....

En effet, les Rhodaniens sont de véritables bulldozers en ce début de saison. Plus récemment, six points ont été marqués par Villefranche sur les quatre derniers matchs, avec trois matchs nuls, dont deux contre ses concurrents au championnat, Pau et Dunkerque. Dans cette dernière série se glisse une importante victoire contre un relégué de Ligue 2, le Gazélec Ajaccio. Autrement dit, Villefranche n'a pas eu un calendrier facile ces derniers temps, mais parvient quand même - et c'est à souligner - à garder sa position aux avants-postes du championnat de National. Nul doute donc qu'ils vont vouloir rebondir dans notre maison cristolienne, car les trois points leur ferait le plus grand bien...

Pour résister à l'envahisseur...

Villefranche représente la septième force à l'extérieur du Championnat de National, avec ses huit points cumulés sur les routes de France. Toutefois, les Béliers devront faire très attention devant leur but, car face à eux se dressera une attaque en belle forme, avec dix-sept réalisations en douze journées. Mené par Thomas Robinet et son coéquipier Thimotée Taufflieb - tous les deux avec quatre golazos - .leurs atouts offensifs pourraient faire mal à l'arrière-garde jaune et bleu, comme cela a été le cas lors du dernier déplacement à Pau. Mais n'oublions pas que nos admirables Béliers pourront compter sur l'une des meilleurs défenses de National. Les débats devraient donc être équilibrés...

Cependant, nos Béliers vont devoir se mettre rapidement dans la rencontre, car Villefranche n'attend généralement pas longtemps pour porter le danger dans le camp adverse. Surtout dans le premier quart d'heure de jeu, une période qui fait véritablement défaut aux Cristoliens en ce début de saison. Mais peut-être allons-nous assister à un relâchement des hommes d'Alain Pochat dans la fin de la première période, car les Caladois y ont encaissé trois buts, sans jamais en marquer... Enfin, mettons en relief les grandes fins de matchs de Villefranche, avec neuf de leurs dix-sept buts inscrits dans la dernière demi-heure.

L'écart se creuse !

Villefranche

Nous pouvons dire que les deux formations se sont relativement suivies durant les dix premières journées. Puis, les chemins se sont croisés, et Villefranche est allé plus haut, tandis que les Cristoliens ont un peu baissé en cadence. Mais une victoire de l'USC vendredi redistribuerait les cartes au championnat, car elle reviendrait alors à deux petites unités de son adversaire du soir. Elle est peut-être là, la bonne affaire de cette fin d'année...

Un coup dans le zig, un coup dans le zag...

Villefranche2

Non, ce ne sont pas des montagnes russes, et pourtant, cela y ressemble bien. Villefranche a, depuis la quatrième journée, trouvé un rythme de croisière. Une petite baisse de performance entre la huitième et la neuvième journée a fait perdre aux Caladois la tête du classement du National.. rien que ça ! Tandis que pour nos Béliers, l'importance de ce match est évidemment à relever, car après la partie folle face aux Palois la semaine dernière, on se dit que c'est peut-être le bon moment pour enchaîner... Du moins nous, on y croit fortement...