J-A Pelletier : "Je ne nous vois pas faire un faux-pas là-bas".

 

Carlos Secretario : "C’est une très bonne équipe qui a aussi des bons résultats. C’est une équipe très offensive avec de bons joueurs, très dangereux sur les ballons arrêtés car ils sont grands. Ils ont beaucoup de qualité offensive, ils jouent avec trois défenseurs. C’est une équipe organisée, qui fait beaucoup de pressing haut et qui sera très difficile pour nous.

Nous la respectons comme nous respectons tous les adversaires. Mais une fois avec le ballon, c’est important que l’on développe notre jeu. Nous allons là-bas pour faire un bon résultat.

Nous allons en premier aborder ce match face à Bourg-en-Bresse et ensuite on pensera à Drancy."

Jacques-Antoine Pelletier : "On ne pense qu’à Bourg-en-Bresse pour l’instant. On ne pense même pas à la Coupe de France dont on vient d’avoir le tirage au sort. Il faut gagner. On y va pour gagner et prendre des points.

On a vu qu’ils avaient fait des bons résultats. Ils ont été gagné à Laval. Personnellement, je pense que l’on est sur une bonne série aussi. Cela nous fait quatre matchs sans défaite. Le groupe est bien et en forme malgré les blessés. On a des retours de blessure et de suspension donc je pense que ça peut très bien le faire.

On est performants à l’entraînement, les consignes sont respectées. Donc, je ne nous vois pas faire un faux pas là-bas, clairement. Vu les points qu’on a et la confiance déjà acquise, on y va sans pression, pour gagner et faire le travail.

Personnellement, je continue sur ma lancée. Il faut tout donner sur 90 minutes et réitérer un gros match, important pour la confiance personnelle en tentant d’aider l’équipe au maximum.  Tant que je me montre sur le terrain, ce sont les performances qui parleront pour moi."

Alexandre Pardal : "Je ne pourrai pas être sur le terrain aujourd'hui, mais j'ai confiance. Nous sommes sur la bonne voie et nous allons retrouver la victoire. Merci à tous pour vos messages de soutiens ! Allez les gars!"

Karim Mokeddem (coach de Bourg-Peronnas) : "Il faut être maîtres à domicile. On sait que le public bressan n’attend que ça, de nous voir en haut du classement. C’est très dur d’aligner trois victoires consécutives en National. On a l’opportunité de le faire vendredi. J’ai rarement eu un groupe si attentif et travailleur, les résultats s’en ressentent".