1024px Yann Kerboriou

 

Si le brassard du capitaine est porté cette saison par Hérita Ilunga (qui répète les performances médiocres), c'est Yann Kerboriou, portier des Béliers arrivé au club en 2010, qui se comporte en tant que tel sur et en dehors du terrain.

Le gardien de 28 ans, véritable cadre du vestiaire, brille par sa force de caractère et est sans aucun doute l'élément le plus performant de l'arrière-garde cristolienne. Celui qui est devenu au fil des années un gardien sûr de Ligue 2 a accordé quelques mots à foot-national après la victoire à Nîmes (1-3), concernant la situation du club, ses performances et son avenir : 

"Je pense qu'on a tous pris conscience que l'on était dans une situation alarmante et que s'il n'y avait pas de réaction, on se condamnerait tout seuls ! Les ingrédients pour se maintenir est de confirmer cette victoire à Nîmes avec un résultat contre Clermont à domicile, puis de faire une série par la suite."

"J'essaye juste de répondre présent du mieux possible quand je joue. Ce qui est compliqué, c'est que l'on te pointe forcément du doigt, ainsi que tes défenseurs, alors que parfois, les buts sont à imputer au collectif et pas forcément à l'arrière-garde ou au seul gardien !" 

"Je garde toujours l'espoir d'aller voir ce qui ce passe plus haut. Mais je ne me voile pas la face, en sachant qu'à mon âge, cela paraît compliqué."

Ce qui est certain, c'est que les Béliers auront besoin que Yann continue sur la lancée de ses dernières sorties, pour mener à bien la "mission maintien".

 

 

Source : www.foot-national.com