24 clermont a andriatsima OK

L'attaquant malgache a inscrit hier soir son dixième but de la saison et contribué à la victoire des Béliers sur le terrain du Nîmes Olympique (1-3). Celui qui avait été pointé du doigt lors du dernier match par Laurent Roussey, a accordé une interview à foot-national pour revenir sur cette victoire tant espérée.

" Ima, c'est un véritable exploit que cette victoire ramenée de Nîmes ?
Il est vrai que beaucoup de monde nous voyait perdre à Nîmes avant la rencontre, mais cela faisait un moment que l'on était bien en place en prenant de moins en moins de buts. Moi je pense qu'aujourd'hui il nous faut véritablement cet équilibre entre le fait de ne pas prendre de buts et celui de marquer davantage. Après, j'espère que c'est le début d'une série pour nous à la suite de cette belle victoire obtenue à l'extérieur.

Vous restiez sur dix-huit matchs sans succès, qu'est-ce qui est le plus dur durant cette période ?
C'était compliqué mentalement car notre dernière victoire était contre Evian au match aller, après près de cinq mois sans le moindre succès. Le plus dur était de trouver cette solution afin de regagner de nouveau, on peut dire que c'est très important pour la confiance et pour cette fin de saison afin de finir du mieux possible, sans oublier le club ainsi que ses supporters qui sont toujours restés derrière nous.

Sur le plan personnel tu inscris ton dixième but, de quoi redonner confiance pour la suite des évènements ?
En effet ce n'était pas facile, car j'avais en main le but qui pouvait nous ramener enfin une victoire, qui nous tenait à coeur depuis près de cinq mois. J'ai sû rester très concentré car tout le monde avait besoin de ce but pour balayer tous les doutes que l'on avait depuis un moment. J'espère aussi et surtout que les poteaux et barres iront au fond maintenant.

Comment abordes-tu ce départ en sélection nationale qui est maintenant ta prochaine étape ?
Je pars ce dimanche afin de rejoindre mes compatriotes à Madagascar pour jouer jeudi à Majunga contre la Centrafrique, et puis à Bangui le lundi pour la manche retour. Ce sont deux matchs très importants pour mon pays car il y a encore une mince chance de se qualifier, si l'on gagne à domicile et qu'on réalise un résultat à Bangui. Mais il faut avouer que c'est un match très compliqué à jouer, car si jamais ils remportent ces deux matchs ils sont certains d'être à la CAN 2017. J'espère donc qu'à la suite de ces deux confrontations on gardera tout de même une chance de se qualifier.

Ce sera donc un vrai plaisir de couper un peu avec ce voyage dans ton pays ?
Avant tout il faut dire que ce n'est pas facile de voyager avec 25 heures de vol au programme durant une semaine, mais bon il faut regarder le côté positif car cela me fait du bien de retrouver ma famille qui est au pays. Comme principalement retrouver ma mère et mon père afin d'être en leur compagnie pendant quelques jours, de quoi me regonfler afin de bien finir la saison en force."

Source : www.foot-national.com