Dans la conférence d'après match, Francis de Percin, le coach adjoint des béliers qui faisait l'interim entre Thierry Froger et Laurent Roussey, revient sur le très mauvais match des cristoliens.

Le carton rouge d'Augusto

Il nous a manqué de la lucidité, on l'avait dit à la mi-temps. On savait que l'arbitre après avoir mis un carton rouge aux Ajacciens, allait sûrement compenser. Je pense que le deuxième carton jaune que prend notre joueur est assez sévère.

Le manque de rigueur

Même si à 10 contre 10 on avait la maîtrise du ballon, on n'a pas su concrétiser les quelques occasions qu'on a eu pour inverser la tendance. Parce que je pense qu'en étant un peu plus efficace, on aurait dû ramener un point d'ici. Malheureusement, on a manqué de rigueur, de discipline et le score est très lourd.

Les contres acéistes

Ils ont très bien joué le coup. Nous avons poussé pour revenir au score, malheureusement, on perd un ballon dans le milieu de terrain, comme sur le 1er but, qu'ils ont très bien exploité. Cela, nous a forcément coupé les jambes, et le 3-0 allourdit l'addition.

Franchement, ce soir c'est une très très grosse déception.