Les Béliers n'y arrivent pas. Ce derby que tout le monde souhaitait être le match déclic n'aura été qu'un terne 0 - 0 sans saveur. Au moins, le record de défaites à domicile ne sera pas battu ; mais si une équipe a gagné aux points, ça n'est pas Créteil.

Démarré sur de bonnes intentions, elles n'auront pas durées 5 minutes de part et d'autres. Le match s'est ensuite installé dans un faux rythme qui aura duré tout le match, l'arbitre étant le seul à animer le match par ses incessantes interventions.

Pourtant, quelques bons gestes d'Andriatsima et de Mollet donnaient espoir, mais le gardien parisien n'aura pas été en très grand danger ce soir. Même constat côté Kerboriou, malgré quelques gros oublis de Lafon, Diedhiou et Hérelle. A noter un bon match de Marvin Esor pourtant très critiqué ces derniers temps.

Mais l'enjeu a peut-être été ce qui a sabordé ce match, en témoigne cette bagare générale qui a éclatée à l'heure de jeu après un mauvais geste d'un parisien sur Faneva, Boris Mahon a décoché le geste de trop, et même Yann a du sortir de ses buts pour calmer les esprits.

Un point qui doit rassurer, d'autant plus que les Béliers ont globalement tenu la balle. Chaque équipe a eu quelques occasions, mais quand deux équipes veulent à tout prix éviter la défaite c'est le spectacle qui en patit.

Le Feuille de Match

CRETEIL - PARIS FC : 0-0.
Spectateurs : 2 136. Arbitre : M. Letexier.
Avertissements. Créteil : Mahon de Monaghan (62e) ; Paris FC : Keïta (62e), Ech-Chergui (64e).
US Créteil: Kerboriou - Esor (Benaniba, 72e), Hérelle, Diédhiou, Ilunga (cap.) - Lafon - Mahon de Monaghan, Dias (Lesage, 79e), Mollet, Montaroup - Andriatsima. Entr. : Froger.
Paris FC : Thébaux - Cantini, Jean Tahrat, Lybohy (cap.), Keïta - Traoré, Ca (Gbessi, 79e) - Bahamboula, Ech-Chergui (Pellenard, 85e), Grange - Socrier (Fauvergue, 62e). Entr. : Vasseur.