Sur le site officiel du club, Rui Pataca fait un bilan de la saison. Le directeur sportif prévient : "On n'est pas encore arrivé".

 

A l'heure de faire un bilan, Rui Pataca estime que si la saison a été 'très positive', le club n'est pas "encore où il devrait être". Il est satisfait du nouveau "mode de fonctionnement" et trouve que "le club est de nouveau attirant". 

Si la saison dernière, la montée était tue pour ne pas mettre de pression aux joueurs, cette fois Rui ne se cache pas : "Il faut repartir sur les mêmes bases que cette année [...] pour entammer une saison qui va être plus difficile. Il ne faut pas pour autant sortir de notre objectif de performance. On doit rester concentrés sur le même but que cette saison. [...] Ce qu'on a fait n'a rien d'exceptionnel mais un peu normal vu les conditions dans lesquelles on se trouve. On monte d'un niveau et il faut être conscients qu'on n'est pas arrivés. C'est n'est qu'une étape pour évoluer encore un peu plus [haut]."

Rui compare la situation de l'US Créteil avec Rodez, qui avait enchainé deux montés successives. Rodez est une ville de "bosseurs" et "c'est avec ces valeurs que Rodez est montée [...] avec la capacité mentale d'un groupe et la solidarité du club" Si l'US Créteil veut monter, il faudra donc avoir les mêmes valeurs : "Ce sont ces équipes là qui réussissent le mieux et pas toujours celles qui mettent le plus de moyens". Les agents sont prévenus. L'US Créteil investira sur le mental d'un groupe uniquement.