L'entraîneur de la réserve Aderito Moreira s'est confié à US Créteil 1936. Il revient avec nous sur la première partie de saison, les joueurs, ainsi que le récent changement de coach.

Bonjour Aderito. Tout d'abord, quel regard portez vous sur la première partie de saison et la 5è place en CFA2 ? (NDLR l'interview a été réalisé avant le match de samedi)
Nous avons fait une bonne première partie de championnat en utilisant un maximum de joueurs, sans pour autant pénaliser le groupe. Je suis vraiment très satisfait de leur investissement et de l'ambiance du vestiaire.

Certains joueurs vous ont-ils impressionnés ou au contraire déçus ?
Je ne suis jamais déçu d'un joueur quel qu'il soit. Je parle plutôt de l'évolution relationnelle et footballistique. Dans ce domaine, mes joueurs ne m'ont pas déçu et je passe vraiment de très bons moments à l'entraînement et en match. Ils veulent vraiment progresser et ils confirment chaque semaine.

Quels sont vos objectifs pour la deuxième partie de la saison ?
Confirmer notre progression et surtout stabiliser des joueurs à un poste qui peut leur permettre d'avoir une chance d'évoluer en équipe première.

Mady Soaré, Gaoussou Sacko ou Christophe Esnard sont parfois appelés en équipe première ; pouvez vous nous parler un peu d'eux ?
Ce sont des jeunes joueurs qui découvrent le haut niveau. Sacko faisait déjà parti des pros depuis la Ligue 2. Christophe et Mady ont des vrais atouts pour évoluer dans les années à venir en Ligue 2.

L'arrivée de nouveaux jeunes est-elle prévue cet hiver ?
Le club se concentre sur le recrutement de l'équipe première. Sil y a des arrivées, cela déteint forcément sur la CFA2. A moi de rendre ça positif au sein de mon groupe.

Laurent Fournier vient de quitter le club, quelles étaient vos relations ?
Nous n'avions aucune relation. Il était concentré sur son équipe et c'est normal.

Autre départ, celui de Serginho qui était venu pour jouer chez les A, mais que vous avez souvent eu sous vos ordres.
Je ne m'exprime pas sur un joueur de l'équipe première. Mais il a été très respectueux de mon groupe.

Avez-vous postulé cet hiver pour entrainer la A ?
Je n'ai pas besoin de postuler. Je suis à la disposition du club et de mon président, le club le sait : ce n'est pas un niveau qui m'effraie et j'ai mon idée sur la question.

L'arrivée d'un nouveau coach en A peut-elle impacter votre façon de travailler ?
Sur ma façon de travailler, non ! Mais dans la gestion du groupe, peut-être. Une rencontre est prévue et on fera le point à ce moment-là.