capture decran 2014 12 25 a 132626.png

 

Ecarté du groupe depuis la mise en place du "commando maintien", Marvin Esor, le latéral droit de l'USC (16 matchs cette saison) s'est livré au Parisien d'aujourd'hui. S'il ne cache pas que ses performances en demi-teinte sont grandement responsables de son éviction, il a du mal à dissimuler une certaine aigreur quant à cette décision, lui qui comptabilise plus de 150 matchs en Ligue 2. 

 « Au début, je venais m'entraîner avec Aurélien (NDLR : Montaroup) sous la direction de Francis (De Percin). Mais maintenant, je fais du travail individualisé avec un ami préparateur physique qui s'est mis à ma disposition afin que je diversifie un peu les exercices. »

« Cette situation est inédite pour moi depuis mes débuts pros il y a huit ans. Mais je respecte ce choix. Je comprends qu'une situation urgente et critique puisse parfois entraîner des décisions exceptionnelles. Les séances collectives et les matchs me manquent. Ce n'est pas facile à vivre de ne pas pouvoir exercer son métier, surtout lorsqu'on considère que c'est l'un des plus beaux au monde. Et puis soyons clairs, ça fait un peu mal à l'ego et à la fierté. Parce qu'après avoir connu une descente avec Châteauroux, je ne souhaite à personne de vivre une relégation. Et puis ce sont mes potes qui jouent dans cette équipe, je ne leur souhaite pas de mal. »

S'il juge "peu probable" de voir se réaliser le "miracle" d'être rappelé dans le groupe comme son collègue du couloir gauche, Aurélien Montaroup, il assure cependant être disponible pour apporter son aide à ses coéquipiers à tout moment. Mais le joueur de 26 ans reste lucide quant à son avenir, qu'il envisage sous d'autres cieux :

« Vu ce qu'il vient de m'arriver, ce ne serait pas réaliste de m'imaginer ici l'an prochain. Alors je me prépare du mieux que je peux en me disant aussi que j'ai ma part de responsabilité dans ce qu'il s'est passé. Si j'avais été hyper performant, on aurait compté sur moi dans un moment si critique.»

 

Source : le Parisien

Photo : sofoot.com