Richard Trivino, que nous avions quitté il y a un mois reviens pour US Créteil 1936 sur les derniers événements : le changement d'entraineur, le mercato, les fêtes de fin d'année...

Bonjour Richard. Nous savons tous que tu étais proche de Thierry Froger, comment as-tu pris son renvoi ?

Je suis très déçu pour lui car c'est une personne que j'aime bien mais le football est fait ainsi ; il est plus facile de limoger une personne que tout un groupe. Et puis, après tout ce qu'il s'est passé, c'est peut-être une bonne chose pour les deux parties…

« Les joueurs font toujours de leur mieux »

Les Béliers sont dans une passe (très) difficile, comment un joueur professionnel arrive-t-il à supporter la déception et la pression dans ces moments-là ?

Ce sont des moments très difficiles à gérer. Tout d'abord, dans ces moments-là, vous avez environ 5 000 entraineurs qui donnent leurs conseils et qui expliquent que eux feraient totalement différemment... c'est beaucoup plus facile dans la tribune et devant sa télévision. Ensuite, tous les jours, vous rencontrez des personnes qui vous disent de vous bouger, qu'ils trouvent qu'il y a un manque d'envie, … (toujours les mêmes remarques). En fait, je ne connais aucun joueur qui aime perdre et on fait toujours ou très souvent de notre mieux. Mais malheureusement, tous les ans, trois clubs descendent. Cela peut venir d'un groupe sans leader, et donc sans âme, mais là-dessus je ne suis pas inquiet par rapport aux joueurs que je connais. Ou alors cela peut venir tout simplement d'un groupe qui est à sa place au vu de sa qualité et là je ne me permettrais pas de parler de ce groupe car je ne connais pas tout le monde.

Connais-tu Laurent Roussey ?

Je ne connais absolument pas Laurent. Je connais bien évidemment Olivier, son frère, qui est kiné au club. Je lui souhaite bien sûr de réussir la deuxième partie de saison et d'emmener notre club le plus haut possible.

« Lopes fait confiance à ses hommes »

Le Mercato d’hiver est rarement agité par l’US Créteil. D’après ton expérience au club, comment l’expliques-tu ?

Les mercato hivernaux sont assez calmes pour la plupart des clubs de L2. Je ne pense pas que ce soit spécifique à Créteil. Peut-être par souci de stabilité car le Président Lopes est quelqu'un qui fait grandement confiance à ses joueurs. Après, le problème de ce mercato d'intersaison est qu'il ne faut pas se tromper sur LE joueur qu'il te manque. Tu ne peux pas prendre un joueur par ligne et il faut donc analyser ton principal manque : gardien, derrière, au milieu ou devant. Dans 90% des cas, les clubs cherchent un attaquant, c'est de bonne guerre mais c'est généralement l'entraîneur qui fait part de ses besoins et en général plus tu es bas au classement plus tu as des manques. Après, bien sûr que le financier est présent et sur ce point le Président est aussi intraitable ! Sa politique est de faire confiance à ses hommes (cellule de recrutement, entraîneurs et joueurs) ce qui est rare à notre époque et surtout dans ce sport. De toute manière, le verdict de ton recrutement tombe en fin de saison avec le classement.

Selon toi, est-ce un bien d'arriver en janvier sans Coupe à jouer ?

Un bien je ne pense pas car quand vous êtes joueur, c'est la compétition qui vous intéresse. Cela permet aussi à l'entraîneur de garder tout son groupe concerné, avec l'aide de matchs à enjeu. Les matchs amicaux sont toujours difficiles à gérer car on a toujours peur de la blessure, et il n'y a, généralement, pas grand-chose à retenir de ces oppositions.

« Les fêtes, ça n’existe pas »

Pendant les fêtes, nous avons tous l'habitude de gros repas en famille. Comment un joueur pro réussi-t-il à garder la forme pendant cette période ?

Les fêtes, quand vous êtes joueur professionnel, ça n'existent pas vraiment ! Vous avez entre trois et cinq jours de coupure (au mieux, s'il n'y a pas de coupe), et vous avez quand même une certaine hygiène de vie à garder. C'est à dire qu'il faut garder un minimum de condition physique, ne pas faire d'excès et revenir sans trop de poids car sinon vous traînez cela un petit moment.

Souhaites-tu ajouter quelque chose ?

Je souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année à tous les dirigeants, joueurs et supporters de l'US Créteil ! Gardez la pêche et restez unis derrière votre club quoiqu'il arrive ;)

Merci Richard, et Bonnes Fêtes de fin d'année à toi et à tes proches !