24 heures après son élimination de la Coupe de France par un but salvateur de Kévin Farade en fin de match, Mehdi Ariano, le gardien de but et capitaine de la JS Suresnes, revient pour US Créteil 1936 sur ce match.

USC1936 : Bonjour Mehdi. Qu'avez-vous ressenti au moment d'accueillir une équipe de National : Créteil ?

Mehdi Ariano : De l'excitation. Jouer une équipe qui évolue en National, c'est un privilège et une chance pour certains de pouvoir se jauger à un niveau qu'ils souhaitent atteindre. C'est la première fois que le club de Suresnes reçoit une équipe de ce « calibre ».

USC1936 : Vu la physionomie de la rencontre, et le manque d'occasions franches, y avait-il selon vous une grande différence de niveau sur la pelouse ?

MA : Il y avait une grande différence sur le terrain, au niveau technique, tactique et physique. Mais la magie de la Coupe de France nous a permis d'y croire.

USC1936 : Finalement, le résultat est mérité ?

MA : Je pense que oui. On a eu 10-15 minutes en 2ème mi-temps où on aurait pu éventuellement ouvrir le score. Mais dans l'ensemble, c'est Créteil qui a dominé. Il reste un sentiment de frustration car on concède le but à la 85ème minute sur un tir contré. On espérait aller aux tirs aux buts, ce n'est pas passé loin.

Crédit image : compte Facebook de la JS Suresnes