Après avoir évoqué sa saison à Grenoble dans la première partie de cet interview, Francis nous explique comment Mamadou Diallo a été recruté, et avoue avoir été séduit par de nombreux joueurs de l’effectif actuel de l’USC.

En tant qu'adjoint, quel est ton rôle dans le processus de recrutement ?

Je suis surtout là pour donner mon avis. A Grenoble, il n'y a pas vraiment de cellule de recrutement comme il peut y en avoir dans d'autres clubs. Cela se fait par l'intermédiaire de Max Marty, le directeur sportif, et du coach Philippe Hinschberger. Nous (le staff), on a un avis consultatif, on regarde des matchs et on donne notre ressenti. On observe les qualités et les points à améliorer des joueurs, et ensuite le coach valide ou non les dossiers, avec Max Marty.

Pourquoi avoir choisi Mamadou ? Qu'avez-vous vu chez ce joueur ?

Il faut savoir que Grenoble est l'un des plus petits budgets de Ligue 2. On est donc très attentifs aux joueurs qui évoluent en National ou en N2, et on sait qu'il y a de très bons joueurs dans ces divisions, justement comme Mamadou Diallo.

Quand Max Marty nous a fait part de son intérêt pour ce joueur, et grâce aux plateformes de scouting, on a regardé des matchs de Créteil et on a découvert un bon joueur. On a étudié ses performances et c'est un garçon qui est très percutant, qui va vite, qui a un bon pied gauche et qui marque des buts. Cela ne nous a pas laissé insensibles.

Ton passé cristolien, et celui de Philippe Hinschberger, ont-ils permis de faciliter l'opération ?

Non, je ne pense pas. Je ne connaissais pas ce garçon. Marquer huit buts sans avoir tiré de pénalty, ça a attiré notre attention, mais c'est tout. 

Avez-vous observé d'autres joueurs de Créteil qui, selon toi, pourraient intéresser des clubs de L2 ?

Oui dans cet effectif, j'ai vu de très bons joueurs. Derrière, des garçons comme Zakaria Belkouche ou comme Mady Soaré, qui avaient fait quelques apparitions en Ligue 2 à mon époque, ont un potentiel intéressant. Il y a aussi Yamadou Fofana qui est une valeur sûre en National, et qui pourrait rentrer dans un effectif de Ligue 2. Il y a aussi le milieu défensif portugais Fabio Pereira que je trouve très bon. Il dégage beaucoup d'assurance et de sérénité, et j'ai trouvé aussi que c'était un très bon joueur.

Il y a aussi des garçons qui pourraient tirer leur épingle du jeu comme Jason Buaillon, formé au Mans. Il est très fort techniquement, tout comme Baptista qui a du coffre, est puissant et va vite. C'est un milieu travailleur et il pourrait intéresser des équipes de Ligue 2.

Je pense que dans cet effectif, il y a vraiment de quoi bien travailler. Selon moi, Secretario, depuis qu'il est là, fait du très bon boulot et son effectif le lui rend bien.

Retrouvez bientôt sur US Créteil 1936 la dernière partie de cet interview dans laquelle Francis évoquera les supporters cristoliens !