Le plan était simple : battre une équipe hiérarchiquement inférieure pour espérer accuillir un gros au prochain tour. Mais les Béliers n'ont trouvé leur niveau que trop épisodiquement pour venir à bout d'une équipe motivée et concentrée. 

Bien entrés dans le match, les Béliers s'illustrent dès la 1è minute grace à Baptista. Les Limonestois jouent très physique et les coup francs s'enchainent. Mais ni les coup de pieds arrêtés de Loic Baal (8', 19'), ni les centres de Mokdad (11', 22', 27') n'arrivent à trouver les attaquants cristoliens. Limonest de son côté procède en contres, souvent avortés par un Baptista très en forme ou par Perreira (21', 29'). Et c'est encore sur un contre que Serge Simon ouvre le score d'une tête bien placée qui troupe Aggoune (31'). Le stade et les joueurs cristoliens sont refroidis par cette ouverture du score contre le cours du jeu, et le rythme et la qualité du match baissent. 

La seconde période recommence comme la première avait terminé. Sur un rythme assez bas et les Béliers ne montrent pas assez pour mettre en danger une équipe lyonnaise qui se bat bien. La frappe de Fofana (52') est la seule tentative francilienne des 30 minutes qui suivent, Diallo (67') ou Ras (69') entré à la place de Baptista, n'arrivent pas à faire le dernier geste. Les Béliers se réveillent à 15 minutes de la fin et le show Levionnois commence. 75è double arrêt face à Ras et Dogo. 77è il bloque une frappe à bout portant de Perreira 83è Il détourne un centre très dangereux de Mokdad. Il continue comme ça à éccoeurrer les attaquants cristoliens et au bout du bout, Yamadou Fofana dans une action caffouillée réussi à la mettre au fond (93'). Le stade exulte, les Béliers ne sont pas encore éliminés. 

La prolongation est équililbrée. Fofana rate le doublé (95è) dès l'entame mais les occasions se font attendre. Les Béliers attendent encore une fois les dernières minutes pour se montrer. Bien servi à 4m du but, Ras rate sa reprise qui file juste à côté (111'). Levionnois était battu. A la dernière minute c'est Perreira qui n'arrive pas à cadrer. Mokdad, qui s'est énormément battu, est obligé de sortir, victime de crampes, remplacé par Secretario qui avait gardé un changement jusqu'au bout. 

Les tirs aux buts sont cruels. Les Béliers les avaient pourtant travaillés à l'entrainement et les gardiens s'en étaient bien sortis. Après 8 tentatives, aucun tireur n'a échoué des deux côtés. Le 9è Bélier, dont le nom n'a pas d'importance rate et Limonest est qualifié. 

Après un début de saison en fanfare, l'automne est difficile pour les franciliens qui vont devoir reprendre leur marche en avant car ils n'ont désormais plus que le championnat à jouer. 

Les joueurs

Levionnois : incontestablement l'homme du match. Le portier Limonestois a éccoeuré les attaquants cristoliens sortant des frappes impossibles à arrêter. 

Baptista. Enorme en première période, il a récupéré un grand nombre de ballons. Un peu plus discret en seconde période. le Bélier du match.

Mokdad : Ses courses de balle ont fait mal à la défense limonestoise, mais a trop peu trouvé les attaquants

Seidi : Souvent par terre, il n'a pas réussi à exploiter les quelques ballons qu'il a reçu.

Perreira : Solide derrière. il a sauvé à plusieurs reprises les siens

S. Fofana. Solide, comme d'habitude.

Ras : Entré à la place de Baptista il a eu quelques occasions et a donné de la percution à l'attaque cristolienne

Feuille de match

US CRETEIL(N2) - LIMONEST (N3) : 8-9 aux t.a.b. (0-1, 1-1).
Spectateurs : 150.
Arbitre : M. Plat.
Buts. Créteil : Y. Fofana (90e +4) ; Limonest : Simon (30e).
Avertissements. Créteil : S. Fofana (49e) ; Limonest : Dutreive (37e), Canales (80e), Se Sousa (90e +2).
Créteil : Aggoune - Sousa, Dauchy, S. Fofana, Y. Fofana (cap.) - Baptista (Ras, 63e), Baal, Mokdad (Nsele, 120e), Soares Pereira, Diallo - Gilberto (Dogo, 46e). Entr. : Secretario.
Limonest : Levionnois - Draidi, Ertek (cap.), Ogier, Belmonte (Gillez, 102e) - Moukaddam, Dutreive (De Sousa, 60e), Canales, Chauve, Jouseau (Rouvière, 76e) - Simon (Viricel, 90e +1). Entr. : Verrier.