Alors qu'ils étaient supérieurs physiquement aux Selongéens, les réservistes se sont inclinés pour la première fois de la saison dans une atmosphère détestable. Entre un arbitrage très moyen, et surtout un public d'une mauvaise foi impressionnante tout acquis à la cause des joueurs locaux  ("ils sont dopés, c'est pas possible d'être aussi fort physiquement").

C'est dans ce climat hostile que les Béliers ont disputé cette rencontre de championnat. Bien rentrés dans le match, ils ont rapidement pris le dessus dans le jeu grâce à un pressing efficace et à leur supériorité physique.

A la demi-heure de jeu, Andrianasolo crochette Esnard alors qu'il filait au but et se fait logiquement expulser, et les Béliers se retrouvent avec un avantage numérique ; ils ne réussiront pas à en profiter, et Selongey marque coup sur coup deux buts juste avant la mi-temps. D'abord un pénalty consécutif à une main de Diarra (37è), puis une frappe placée à bout portant (43è). Cédille est dessus mais rate le ballon de justesse.

Au retour des vestiaires, l'ambiance délétère a contaminé les Béliers, qui rentrent dans le jeu selongéen. Ils se mettent à critiquer toutes les décisions arbitrales et à discuter au lieu de se concentrer sur le match, si bien que Belkouche, à quelques minutes de la fin se fait expulser suite à une contestation sur nouvelle décision litigieuse (85è). C'est à ce moment là que les Béliers se remettent à pousser et à bien jouer. Les actions s'enchaînent mais Selongey tient bon. En fin de match, Sackho réduit le score sur penalty (89è), mais les joueurs de Moreira se sont réveillés trop tard.

Sur la feuille de match : Cédille (G), Serginho, Benaniba, Esnard, Soaré, Belkouche, Sackho et Cyprien et Baptista entrés en court de jeu.

Réactions

Yannick Cyprien (sur l'ambiance du stade) : "C'est toujours comme ça dans ce genre de village, et on est rentré dans leur jeu".

Christophe Esnard : "On ne lâche rien et on va revenir plus fort au prochain match".

 

Les buts en image


But de Rivera sur pénalty (39è) 1-0


But de Calonge (43è) 2-0


Pénalty de Gaoussou Sackho (89è) 2-1

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer