A défaut d’avoir vécu une saison passionnante avec l’équipe fanion à Duvauchelle, il fallait pour l’exercice 2015-2016, venir au stade le dimanche afin de voir la réserve jouer. Grâce à de nombreux changements et un collectif bien armés, ils ont scellé leur ascension en CFA 2, face aux Lilas, le dimanche 22 mai. Second la saison passée, ils se hissent au niveau national. Pour les 80 ans de l’US Créteil, ils font honneur à notre maillot, en le mouillant. USCréteil 1936 revient sur cette saison folle.

L’arrivée du nouveau Coach

Le nom de l’entraineur nommé en début de saison parlait déjà aux supporteurs cristoliens. En effet, quel triste souvenir pour nous, de nous rappeler le 15 novembre 2014, le tirage au sort nous attribue les Saint Maur Lusitanos, en marge du 7ème tour de la Coupe de France, équipe de Division d’Honneur, cette rencontre se soldera par une défaite à Duvauchelle (4-3). L’entraineur de Saint Maur est alors Adérito Moreira, un nom que les dirigeants cristoliens retiendront dans leurs petits papiers.

Par la suite, il succédera au duo Amirèche-Bridier à la tête de la réserve de l’USC. Choix étonnant pour celui qui a fini la saison en tête de la Division d’Honneur avec Saint Maur et aurait pu entrainer en CFA 2. Le lusitanien n’arrive pas sans repères, il retrouve deux de ses anciens joueurs (Sidi Fofana et Ousmane Kanté). Quand les dirigeants de Créteil l’ont contacté, ils lui ont présenté un projet, plus réaliste que celui de l’équipe fanion, une montée en CFA 2.

Adérito Moreira accepte avec plaisir le challenge, et signe une deuxième montée en CFA 2 en deux saisons. Objectif réussi !

Un groupe soudé, la clé de la réussite

Dans tout sport collectif, il existe une formule de réussite : un groupe soudé apporte une victoire, celle-ci en apporte d’autres. Badiane Sidibé, joueur de la réserve nous a livré quelques éléments sur ce qui s’est passé cette saison dans le groupe.

Du début à la fin de saison, le groupe était soudé. Il régnait une ambiance familiale, chez les désormais, champions de Division d’Honneur, les différents joueurs partagés souvent des moments ensemble.

Les Jaunes et Bleus ont directement adhéré au style d’Adérito Moreira, reconnu comme un entraineur expérimenté du dernier échelon régional, celui-ci apportait de la sérénité dans tous les domaines.

Malgré la faible réussite de l’équipe fanion, le moral de la réserve est resté intact, bien sûr l’effectif espérait que les pros se maintiennent en Ligue 2 afin de pouvoir prétendre jouer à ce niveau. Tout joueur d’une équipe 2 d’un club pro, rêve de pouvoir participer à un grand nombre de matches, et pourquoi pas, s’imposer durablement.

Cette saison, ce ne fut pas le cas, avec les mauvaises performances, le mouvement était descendant plutôt qu’ascendant, des joueurs de Ligue 2 qui participaient aux matches de Division d’Honneur. Cependant, Adérito Moreira restait sceptique sur leurs arrivés, préférant s’appuyer sur son groupe. Les réservistes eux, pouvaient apprendre des quelques joueurs pros qui descendaient, proposant une qualité technique et une bonne conservation de balle pour le niveau régional.

La déclaration de l’entraineur en fin de saison, voulant entrainer l’équipe première donne de l’espoir aux joueurs à prétendre une place avec l’équipe une.

Une saison formidable

La Division d’Honneur a ouvert ses portes le samedi 22 août, les Cristoliens avaient déjà marqué les esprits en s’imposant chez le voisin essonnien par un score large (3-0). S’en suit une pluie de bons résultats, les joueurs d’Adérito Moreira s’inclinent pour la première fois le 12 mars 2016, soit six mois après le début de la saison, face aux Ulis, seule équipe à faire tomber la réserve cette saison.

Cette année, le championnat s’est joué entre 3 équipes : l’USC, Les Mureaux, et Versailles. Ceux-là ont bataillé pour obtenir le fameux sésame de la CFA 2.

Les Mureaux ont pris la place de leader jusqu’à la mi-saison, les joueurs de Créteil d’une défaite des Yvelinois fin octobre. Depuis les autres équipes ont vu Créteil s’asseoir tranquillement sur la plus haute marche du podium.

L’acquisition du titre ne fut qu’une formalité depuis le 22 mai et la victoire face aux Lilas FC. L’objectif en CFA 2, sera d’acquérir une nouvelle fois la montée synonyme de CFA.

Joueur clé : Sidibé

Fraichement arrivé, Sidibé s’est rapidement imposé comme l’élément central de l’équipe. Lorsqu’Adérito Moreira est arrivé à la tête de l’équipe, il a placé de grands espoirs en l’attaquant. Malgré la forte concurrence il a tiré son épingle du jeu, et a grandement participé à la montée en CFA 2, marquant 14 buts et délivré 6 passes décisives. La saison prochaine, le cristolien nous a raconté son envie d’intégrer l’équipe fanion et lui permettre de retrouver sa division, en améliorant ses statistiques, nous lui souhaitons bon courage pour la suite, et espérons le voir avec le maillot à Duvauchelle.