Alors que la reprise des championnats nationaux se rapproche à grands pas, USC1936 a décidé de faire une revue d'effectif des joueurs passés par le groupe professionnel de l'US Créteil évoluant désormais en Ligue 1.

Si le faible nombre de quatre joueurs actuellement chez l'élite du football français ne vous étonnera pas, on peut cependant constater que certains de ces joueurs sont loin de jouer les seconds rôles dans leur équipe.

Florent Mollet

Arrivé en provenance de Dijon au cours de l'été 2015, le milieu offensif de poche (1,70 m), à qui on a pu reprocher parfois un certain manque d'altruisme, ne tarde pourtant pas à éclabousser Duvauchelle de son talent.
Ses 11 buts et 2 passes décisives ne suffiront cependant pas à éviter la relégation en National de l'USC.
Ils lui permettront toutefois d'être repéré par FC Metz, tout juste promu en Ligue 1, qui le recrutera durant le mercato estival 2016, un an seulement après son arrivée dans le Val-de-Marne.

Mollet

Après deux saisons en Moselle, où il alterne le très bon et le moins bon (8 buts, 2 passes décisives), il est transféré à Montpellier au cours de l'été 2018 en l'échange de 2,6 millions d'euros.

Aujourd'hui titulaire indiscutable dans le trio offensif du MHSC aux côtés de Laborde et Delort, Mollet n'en a pas fini de faire trembler les filets de Ligue 1 !

Christophe Hérelle

A l'instar de Florent Mollet, Christophe Hérelle n'est resté qu'une seule saison du côté de Duvauchelle (2015-2016).

Arrivé en provenance de Sochaux durant l'été 2015, le solide défenseur central (1,88 m) ne tarde pas à s'imposer comme un titulaire indiscutable au sein de la charnière cristolienne.

En 2016, après la descente en National de l'USC, Hérelle s'envole pour Troyes qui évolue en Ligue 2, équipe avec laquelle il connaîtra la montée en Ligue 1 dès l'année suivante.

Son adaptation express lors de sa première saison dans l'élite n'échappera à personne. Pistés par plusieurs clubs, dont les Girondins de Bordeaux, le Martiniquais opte finalement pour l'OGC Nice.

Il s'y impose très vite comme un titulaire indiscutable (34 rencontres disputées lors de sa première saison) mais connaîtra une année 2019 difficile, son coach Patrick Vieira lui reprochant un manque de discipline et de rigueur.

Non convoqué dans le groupe pour le stage de préparation estivale, il y a fort à penser que Hérelle ne fera pas de vieux os dans le Sud...

Hassane Kamara

Peu de Cristoliens se souviennent du passage du latéral gauche dans le Val-de-Marne.

Prêté par Reims en janvier 2017, le Franco-ivoirien s'impose tout de suite comme un titulaire indiscutable, et va disputer 15 rencontres de National avec les Béliers.

Après 6 mois du côté de Duvauchelle, Kamara retourne à Reims avec qui il remportera le titre de champion de Ligue 2 en 2018.

 

Après une première année d'adaptation dans l'élite, le latéral gauche explose littéralement lors de la saison 2019-2020, et est l'un des principaux artisans de la très belle 6ème place de Reims. Pour couronner cette saison décidément faste, il a été élu meilleur latéral gauche du championnat par les journalistes de l'Equipe !

Fort de ses performances, le joueur a signé à l'OGC Nice le 25 juin dernier contre la somme de 4 millions d'euros.

Espérons qu'il saura confirmer toute l'étendue de son talent lors de la saison à venir.

Wilfried Kanga

Son arrivée durant l'été 2016 a fait grand bruit dans le Val de Marne. Prêté par le PSG, l'attaquant de 18 ans débarque avec l'étiquette de grand espoir suite à une superbe saison avec les U19 de son club formateur avec lesquels il a notamment disputé la finale de la Youth League (Ligue des Champions des -19 ans).

La saison du côté de Duvauchelle ne sera malheureusement pas celle de la confirmation pour Kanga, avec 24 rencontres disputées pour 5 réalisations, il ne laissera pas un souvenir éternel dans le Val-de-Marne.

kanga 2018 niort a playbasisco

Pas convaincu par ses performances, le Paris Saint Germain décide de le libérer dès son retour de prêt. Le franco-ivoirien s'engage alors avec le SCO d'Angers, club avec lequel il évolue encore aujourd'hui et dans lequel il doit se contenter de quelques bouts de matchs (30 matchs en 3 saisons pour 2 buts).