Cette fois-ci, ca y est.

Difficile de faire plus concret comme exemple-type à l'expression "match à 6 points" : la Réserve du LOSC ne pouvant prétendre à une montée au troisième échelon national, et Epinal se trouvant à 10 unités, ce sera bien entre nos Béliers et la formation de Sainte-Geneviève que se distribuera le seul et unique billet d'accès au National 1 l'an prochain.

Et cette fois-ci, quelques semaines après le choc à Croix ayant accouché d'un score nul et vierge plutôt arrangeant pour l'USC, on peut parler de véritable "finale". Ou plutôt, de "match de la dernière chance" pour les partisans de cette chère Geneviève. 

Fort d'une avance de six unités sur leurs poursuivants, les Jaune et Bleu restent clairement les favoris pour décrocher le précieux sésame. Car même en cas de revers, avec 3 points d'avance à six journées de la fin, la situation serait loin d'être désespérée.

Surtout lorsque l'on connaît la solidité irréprochable des Béliers depuis la phase retour du championnat : tout simplement invaincus depuis le fâcheux faux-pas à Saint-Maur, les Cristoliens montrent qu'ils sont la formation la plus fiable de ce championnat (5V, 3N en phase retour).

 

La saison dernière, l'USC est allée s'imposer à SGDB en coupe de France (1-2).

 

Sainte-Geneviève pour sa part, reste la seconde équipe la plus performante du championnat à domicile derrière la bande à Jason Buaillon (8 victoires, 1 nul et 3 défaites). Assez irréguliers depuis la phase retour, les Génovéfains seraient même presque hors d'état de nuire s'ils n'avaient pas réussi une petite remontada à Bobigny lors de leur dernière sortie.

Le seul danger dont se méfie chaque supporter de l'USC, serait que la spirale s'inverse après samedi et qu'un fléau nommé "doute" ne s'immice dans les têtes et les jambes cristoliennes.

Mais il est difficile de se montrer pessimiste tant l'état d'esprit de groupe et la régularité de leurs protégés, notamment à domicile, ont fait plaisir aux fidèles de Duvau jusque-là. Par ailleurs, rappelons que l'US Créteil a maîtrisé le match à l'aller (2-0).

Quoi qu'il en soit, le soutien du parcage visiteurs devra lui aussi être à la hauteur de l'évènement. Les ultras cristoliens seront, comme à leur habitude, présents en nombre et motivés. Idéalement, d'autres supporters feront aussi le court déplacement pour garnir les troupes et pousser Créteil vers un résultat favorable, qui pourrait bien marquer un nouveau tournant dans l'histoire du club. Cette fois-ci dans le bon sens.

Allez Créteil ! Tous chez Geneviève !

 

 

Crédits photosuscreteil.com , leparisien.fr